Sur la photo: Pierre Giguère, député de Saint-Maurice, Francis Trudel, Sûreté du Québec, Roxanne Harvey, enseignante, Emmanuel Blondin, chargé de projet de l’OJA Volteface, Nellie Brière, porte-parole de la Cyber journée de la famille, Danielle Boivin, commission scolaire de l’Énergie. À l’arrière: Marie-Ève Brouillette, psychoéducatrice au Développement et service-conseil aux services complémentaires et de l’adaptation scolaire à la commission scolaire de l’Énergie, Amélie Desaulniers-Gélinas, Desjardins, Véronique Touzin, DigiHub, Véronique Buisson, La Philanthrope, Amélie Brousseau, CIUSSS-MCQ, Édith Sirois, SADC et Émilie Marchand, La Philanthrope.

L'actualité régionale en bref

Une Cyber journée pour la famille au DigiHub

Le 21 avril prochain, le DigiHub de Shawinigan sera le théâtre de la première Cyber journée pour la famille. La population de la région est invitée à participer à cet événement qui permettra de faire un pas dans l’univers numérique des enfants et à en apprendre davantage sur les nouvelles technologies.

Lors de cette activité, du contenu informatif sera présenté à travers une conférence, des ateliers, et des kiosques d’information et d’animation entourant les enjeux reliés aux médias sociaux, à l’univers des jeux en ligne et à la cyberintimidation.

«Cet événement gratuit a pour but de sensibiliser et d’informer les parents sur Internet et les risques pour les enfants et les adolescents, de soutenir les parents dans leur rôle et l’encadrement qu’ils ont à faire en rapport à l’usage des nouveaux médias et de favoriser des moments d’échange et d’activités communes parents-enfants», explique Emmanuel Blondin, chargé de projet pour l’Organisme de justice alternative Volteface.

D’ailleurs, Nellie Brière, une experte du numérique et des médias sociaux et chroniqueuse à Format familial à Télé-Québec, agira à titre de porte-parole lors de cette journée.

«Les médias sociaux sont des outils. Tel le marteau, ils peuvent servir à détruire ou à construire. Il s’agit donc de soutenir le développement de connaissances nécessaires pour que les jeunes puissent s’orienter vers une culture d’utilisation qui est positive», souligne-t-elle.

L’Alouette Spirit est tiré des eaux du lac Saint-Pierre

Échouée dans le lac Saint-Pierre depuis le 25 décembre, la barge du Alouette Spirit a été renflouée et tirée des eaux. Elle aurait été aperçue au port de Trois-Rivières, dimanche, comme le démontre notre photo. 

Vol chez Aubin Pélissier

Un vol est survenu ce week-end chez l’entreprise Aubin Pélissier, située sur la rue Bellefeuille à Trois-Rivières.

En effet, un camion aurait été volé avant d’être retrouvé du côté de Joliette. 

De plus, plusieurs outils auraient été dérobés à l’intérieur des véhicules. 

Pour l’instant, la police de Trois-Rivières n’était pas en mesure de préciser à quel moment était survenu le vol et n’avait toujours pas identifié de suspect.

Une subvention de 220 000 $ pour les égouts de Louiseville

La Ville de Louiseville peut compter sur une aide financière de 220 000 $ de Québec pour l’amélioration de ses infrastructures sanitaires.

L’annonce a été faite vendredi par le député de Maskinongé et adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions, Marc H. Plante. Cette aide de 220 000 $ est destinée au renouvellement des conduites d’égouts de Louiseville. 

Le projet de la Municipalité vise le remplacement de plus de 200 mètres de conduites d’eau usée sous la rue Lemay. L’aide financière de Québec provient du Programme d’infrastructures Québec-Municipalité qui vise justement la réhabilitation ou le remplacement de conduites d’eau potable ou d’égouts.