Le Collège Laflèche
Le Collège Laflèche

L'actualité régionale en bref

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

Portes ouvertes au Collège Laflèche

Trois-Rivières — Le Laflèche tiendra sa journée Portes ouvertes ce dimanche 10 novembre, de 10 h 30 à 15 h. Les futurs étudiants sont invités à découvrir les différents programmes d’études et à effectuer des visites guidées du Collège et des résidences. Les visiteurs auront l’opportunité d’explorer les infrastructures comme, entre autres, l’atelier de fabrication numérique Lab321, l’Espace créatif, les classes d’apprentissage actif, les laboratoires de sciences, le restaurant pédagogique et L’escarbille. Des conférences seront offertes à l’amphithéâtre sur les sciences de la nature (11 h et 13 h), les sciences humaines (12 h 15 et 14 h 15) et la Cote R (11 h 45 et 13 h 45).

Le programme Archives médicales - intensif sera présenté lors d’un atelier en ligne, entre 11 h et midi. Les futurs étudiants pourront se connecter à distance pour participer à cet atelier en direct avec les professeurs. Les détails se retrouvent sur le site web du Collège.

Tous ceux qui ne peuvent se déplacer à l’événement pourront clavarder en direct avec l’équipe du Laflèche au cours de la journée Portes ouvertes sur le Messenger du Collège Laflèche.

De nombreux kiosques d’information présenteront les différents services et il sera également possible de s’inscrire sur place à l’activité Étudiant d’un jour. Finalement, les visiteurs auront la chance de participer à un concours pour remporter un an de droits de scolarité.

Cégep de Trois-Rivières: les médias sous la loupe des étudiants

Trois-Rivières — Du 11 au 15 novembre, des activités seront proposées pour sensibiliser la communauté collégiale aux influences des médias et au regard que l’on porte sur eux.

Il s’agira d’examiner les diverses productions médiatiques, leurs origines et la manière dont elles sont diffusées et consommées.

Avec les médias sociaux, les jeunes sont aujourd’hui à la fois consommateurs et producteurs de contenu (images, vidéos, textos, courriel, partage de contenu et autres). Une réflexion sur leur utilisation et leur influence s’avère donc pertinente.

À la cafétéria du pavillon des Humanités et à celle du pavillon des Sciences, on trouvera diverses citations et images tirées des médias. La communauté collégiale sera invitée à les analyser afin de voir si les informations qui y sont contenues sont vraies ou fausses. Intimidation, cyberdépendance, image du corps, autant de thèmes qui seront également abordés tout au long de cette toute première semaine de l’éducation aux médias du Cégep de Trois-Rivières.

Une conférence de Sébastien Bouchard sur les discours et les pratiques des radios à sensation aura également lieu le 12 novembre, à 19 h, au Théâtre du Cégep. Les billets sont gratuits et disponibles au local HF-2010 des Humanités.

Soirée-bénéfice pour la Maison Le Far

Trois-Rivières — La Maison Le Far organise une soirée-bénéfice le 26 novembre prochain à la microbrasserie L’Archibald de Trois-Rivières. Sous la forme d’un 5 à 7, cette soirée sera organisée en collaboration avec des étudiants du programme Gestion et intervention en loisir du Collège Laflèche. 

Les billets sont en vente au coût de 15 $, une consommation est incluse, à maisonlefar5a7@outlook.com. Un encan silencieux ainsi que plusieurs tirages auront également lieu durant la soirée. Le Far est une maison d’hébergement venant en aide aux femmes éprouvant des difficultés personnelles, familiales, conjugales ou étant victimes de violence et les enfants qui les accompagnent.

4800 $ pour le Trou à Barbotte

Shawinigan — Bassin Versant Saint-Maurice (BVSM) tenait récemment son deuxième souper-bénéfice au profit du Trou à Barbotte, un complexe de milieux humides à haute valeur écologique situé aux abords de la rivière Saint-Maurice, dans la municipalité de Saint-Roch-de-Mékinac. 

Près de 90 personnes ayant à cœur la conservation de ce joyau écologique mauricien étaient présentes à cette soirée tenue au Musée POP de Trois-Rivières. Les fonds amassés, soit un montant total de 4800 dollars, serviront à mettre en œuvre des actions concrètes afin de protéger, de conserver et de mettre en valeur ce milieu humide essentiel au maintien de la biodiversité de la rivière Saint-Maurice.

Au cours de la soirée, BVSM a également dévoilé la photographie gagnante de la septième édition de son Concours photo Vue d’en Eau. Un encadrement de la photographie ainsi que plusieurs prix d’une valeur totale de 400 dollars ont été remis à son auteur, Alain Garceau, de Trois-Rivières. Au cours de la prochaine année, la photographie qui représente la Baie de Shawinigan sera la photo thème de l’organisme. 

Intersection du chemin Forest et de la 55: Bécancour demande des mesures

Bécancour — La Ville de Bécancour demande au ministère des Transports du Québec de bien vouloir mettre en place, dans les plus brefs délais, des mesures afin de sécuriser l’intersection du chemin Forest et de l’autoroute 55 et ce, afin de garantir la sécurité des usagers de la route.

Selon le maire Jean-Guy Dubois, cette intersection présente un danger. Et à son avis, l’intersection est d’autant plus importante qu’elle permet l’accès entre les secteurs Saint-Grégoire et Précieux-Sang.

«Bien qu’à cette intersection, il y ait des feux clignotants, il y aurait lieu de mettre en place des mesures de sécurité afin de sécuriser cette intersection», peut-on lire dans la résolution adoptée lors de la dernière séance publique du conseil municipal.

Pour les élus, le fait de sécuriser cette intersection pourrait également bénéficier aux usagers du chemin Prince et du chemin Thibodeau (côté ouest), notamment pour la sécurité des enfants quant au transport scolaire.

«Considérant que le doublement de l’autoroute 55 n’est pas imminent et en attendant la construction d’un viaduc enjambant l’autoroute 55, on demande au ministère de mettre en place des moyens de mitigation pour modérer le trafic», a fait savoir le premier magistrat.

Tourbière Red Mill: protection de 40 hectares supplémentaires

Trois-Rivières —Dans un souci de conservation des milieux naturels, Nature-Action Québec (NAQ) vient d’acquérir trois propriétés au cœur de la Tourbière Red Mill à Trois-Rivières, ce qui signifie la protection de 40 hectares supplémentaires à perpétuité. 

Parmi ces trois lots, l’un d’eux constitue un don écologique de trois hectares, puisque le propriétaire, Léo Héroux, était sensible à la cause de la protection de l’environnement. 

Depuis 2012, Nature-Action travaille en partenariat avec la Ville de Trois-Rivières et la Fondation Trois-Rivières durable afin de protéger les milieux naturels du secteur de la Tourbière Red Mill qui s’étend sur environ 1350 hectares. Avec cet ajout de 40 hectares, ce sont maintenant 302,14 hectares de ce milieu naturel d’exception qui sont protégés.

32 000 $ pour le Gala Bêtes de scène

Trois-Rivières — La SPA de la Mauricie a présenté le 7 novembre la 5e édition de son Gala Bêtes de scène. Le spectacle d’humour a permis de recueillir, cette année, la somme de 32 000 $ qui sera entièrement dédiée à la réalisation de sentiers canins pour ses bénévoles. Depuis les débuts du Gala, quelque 100 000 $ ont été récoltés et investis dans la mission de la SPA de la Mauricie qui est de protéger, soigner et faire adopter des animaux de compagnie qui se retrouvent en refuge. Sur la photo, on aperçoit, de gauche à droite: Jean-Marie Corbeil, animateur de la soirée et porte-parole de cette initiative, Sarah-Lise Hamel, directrice générale adjointe, Daniel Cournoyer, président, et Marco Champagne, directeur général.

Le dévoilement de la programmation de la semaine thématique Croque-Mots s’est fait en compagnie d’Anthony Germain, Catherine Groleau, directrice générale CPE Les Soleils de Mékinac, Mia Ève Breault et Caroline Boucher, coordonnatrice Par’enfants au coeur de nos actions

Croque-Mots dans Mékinac

Trois-Rivières — Une quatrième semaine thématique Croque-Mots se tiendra du 11 au 15 novembre dans Mékinac. Cet événement est une occasion pour les différents acteurs de la communauté de parler du développement langagier chez les enfants. Ainsi, intervenants, responsables de services de garde, éducatrices, organismes et bibliothèques se mobiliseront autour du thème de cette année: comptines.

Au nombre des activités prévues, Des comptines en famille se tiendra dans toutes les bibliothèques du territoire pendant la durée de l’événement et une soirée-causerie avec Marie-Laurence Brière aura lieu le 12 novembre au CPE/BC Les Soleils de Mékinac de 18 h 30 à 20 h 30. La Maison des familles de Mékinac prévoit aussi un atelier avec la marionnette Croque-Mots le 14 novembre de 9 h à 11 h. Plusieurs ateliers auront aussi lieu au CPE/BC Les Soleils pour les enfants, les éducatrices et les responsables.