On retrouve sur la photo Jean-Marc Théorêt, associé de Shawinigan; Gilbert Dubé, associé de Trois-Rivières; Gabriel Fournier-Lacombe et Joëlle Desaulniers, associés à Saint-Tite; M. Gauthier, Olivier Landry, associé à Shawinigan; et Anthony Tousignant, associé à Trois-Rivières.

L'actualité en bref

De nouveaux bureaux pour la firme DGL CPA

La firme comptable DGL CPA a inauguré mercredi ses nouveaux bureaux situés sur le boulevard Gene H.-Kruger à Trois-Rivières. L’entreprise a fait l’acquisition de ce bâtiment, qui abritait précédemment la Caisse Desjardins Sainte-Catherine-de-Sienne, et a procédé à sa rénovation complète afin de permettre l’embauche de nouveaux employés. «Nous étions à la recherche d’un endroit facile d’accès et permettant à la clientèle de trouver du stationnement facilement», explique Jean-Philippe Gauthier, associé de DGL CPA Trois-Rivières. 

Collège Laflèche: subvention de 50 000 $ pour un projet en Sciences de la nature

Trois-Rivières — Des étudiants en Sciences de la nature du Collège Laflèche, en collaboration avec la Ville de Trois-Rivières et les firmes Novo et Dezart, se lancent dans un projet de conception numérique grâce à l’octroi d’une subvention NovaScience d’un montant de 50 000 $ provenant du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. Ce projet a pour objectif de faire vivre aux étudiants des situations d’apprentissage qui s’apparentent à des défis que doivent relever les professionnels qui œuvrent dans les secteurs de l’ingénierie et des technologies.



Trois-Rivières à table de retour pour une troisième édition

Trois-Rivières — Au grand plaisir des épicuriens et des amoureux des plaisirs de la table, l’événement Trois-Rivières à table se tiendra du 15 au 25 mars prochain. Dans le cadre de la troisième édition de l’événement, 16 restaurateurs offriront une table d’hôte trois services mettant en valeur les produits de 17 producteurs locaux, et ce, au coût de 29 $. Chaque établissement devra utiliser les produits de deux producteurs dans au moins deux des trois services offerts. Les détails de l’événement sont disponibles au www.3rivieresatable.ca.


Jessica Bélisle participe au Défi cycliste Interval

Trois-Rivières — L’ultracycliste Jessica Bélisle fera partie, ce samedi, des participants qui pédaleront dans le cadre du Défi cycliste Interval. Elle profitera de l’occasion pour tenter d’égaler un record en pédalant pendant 12 heures à une vitesse moyenne de 30 km/h ou plus. Plusieurs cyclistes l’accompagneront pendant 12 heures, quatre heures ou deux heures au cours de ce défi qui se déroulera au Centre Les Rivières. D’autres participants prendront part à un cours de spinning de 45 minutes en après-midi.

De jeunes filles deviendront princesses

Trois-Rivières — Pour une quatrième année, la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières tiendra son Bal des princesses, dont les profits vont au Département de pédiatrie du Centre hospitalier affilié universitaire régional.
Pour l’occasion, 125 jeunes filles, âgées entre deux et dix ans, seront traitées aux petits oignons lors d’une journée qui se déroulera au Salon de jeux de Trois-Rivières le 21 avril. De nombreuses activités, allant de la danse à la manucure, seront offertes. Il est possible de se procurer un billet, au coût de 50 $, au www.fondationstr.com.

Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, en compagnie de l’ancien maire de Saint-Célestin Municipalité, Maurice Morin.

Hommage à Maurice Morin

Bécancour — Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, a rendu hommage plus tôt cette semaine à un citoyen de Saint-Célestin, Maurice Morin, qui a présidé aux destinées de sa municipalité pendant tout près de 40 ans.

Entre autres, M. Martel a mentionné que tout au long de sa vie publique, M. Morin avait su maintenir le cap sur les priorités et les valeurs qui lui étaient chères et offrir à la population un leadership fort, stable et serein. «J’ai aussi côtoyé M. Morin en tant que directeur général de la MRC de Nicolet-Yamaska et j’ai reconnu en lui un ardent défenseur de cet organisme qu’il avait lui-même contribué à mettre en place», a ajouté le représentant caquiste.

«À l’aube de ses 70 ans, cet agriculteur amoureux de son métier a choisi de rebâtir sa ferme, détruite par un incendie. Il l’a fait non pas pour lui-même, mais par amour de la terre et pour assurer un avenir à la relève qui l’entoure. Ce fut un privilège de le côtoyer et de travailler avec lui», a conclu M. Martel.

Valérie Delage

Une première candidature pour Trois-Rivières

Trois-Rivières — À moins de sept mois des prochaines élections provinciales, l’intérêt des futurs candidats commence à se faire sentir. C’est le cas dans Trois-Rivières où Valérie Delage a déposé sa candidature à l’investiture de Québec solidaire.
Détentrice d’une maîtrise en sciences biologiques de l’Université de Montréal, la Trifluvienne a fait le saut vers le monde communautaire afin de s’impliquer au sein de la jeunesse. Elle est devenue intervenante dans un organisme de la région et a mis sur pied une brigade écologique dont le succès lui a valu quelques prix.
C’est d’ailleurs ce désir de changement qui a incité la Française d’origine à se présenter à l’investiture du parti dirigé par Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois.
«Malgré tous mes nombreux engagements, je réalise que si l’on ne change pas le système qui génère les inégalités sociales et les problèmes environnementaux, notre impact reste très limité.»
Militante pour le parti depuis plusieurs années, elle estime que Québec solidaire a le vent dans les voiles en Mauricie. «Trois-Rivières est l’endroit où j’ai vécu le plus longtemps dans ma vie, j’y cultive des racines qui ne cessent de s’agrandir. Les nombreux liens que j’y ai tissés sont ma richesse et j’ai à cœur de faire de ma ville un milieu encore plus vert et solidaire», conclut-elle.

Dominic Leblanc et Sandra Groleau, les parents du petit Thomas, sont accompagnés de Sonia Bordeleau, organisatrice de l’événement et son conjoint Francis Lamy. Ils sont très heureux d’avoir amassé 7000 $ lors de cette soirée-bénéfice.

Soirée-bénéfice réussie

Trois-Rivières — «Une soirée-bénéfice couronnée de succès» a eu lieu afin d’amasser des fonds pour le jeune Thomas Leblanc-Groleau atteint de dyspraxie. La famille a réussi à accumuler près de 7000 $ lors de cette soirée. C’est un pas de plus pour obtenir une chambre hyperbare qui coûte 22 000 $.
Rappelons que le garçon est touché par cette maladie rare qui l’empêche de bien s’exprimer à l’âge de trois ans. Il souffre d’un retard dans l’acquisition, la maîtrise et la production des sons de la parole. Un traitement en chambre hyperbare pourrait aider le jeune Thomas, mais le coût de cet équipement est de 22 000 $. Malheureusement, aucune aide gouvernementale n’est disponible pour aider les parents. Pour la suite, la famille souhaite prendre un peu de répit. «Toute la famille a participé à l’organisation de cet événement, mais c’était beaucoup de planifications. Je vais donc prendre une pause avec mes cinq enfants, car ils ont besoin de retrouver leur mère. Nous espérons recevoir des dons supplémentaires dans les prochaines semaines», précise Mme Groleau.
Il est toujours possible de suivre la progression de Thomas sur la page Facebook Thomas & la dyspraxie ou de contribuer à la campagne de financement à l’adresse Internet www.onedollargift.com/ca-fr/Reve-Chambre-hyperbare-pour-Thomas--25952.

Une loterie au profit du Comité de Solidarité/Trois-Rivières

Trois-Rivières — Le Comité de Solidarité/Trois-Rivières tiendra encore cette année sa loterie solidaire, une activité d’autofinancement qui permettra à des gagnants de se partager la somme de 10 675 $.
Cette loterie constitue un moyen pour l’organisme trifluvien engagé dans la solidarité internationale de poursuivre ses activités, qui ont notamment comme objectif de promouvoir un monde plus juste et équitable.
Neuf tirages auront lieu entre le 18 avril et le 18 octobre. Seulement 175 billets, au coût de 144 $ chacun, sont mis en vente. Pour se procurer un billet, communiquez avec Ginette Houle au 819 373-2598 poste 0 ou par courriel au ginette.houle@cs3r.org.