Le Nouvelliste
La halte migratoire de Baie-du-Febvre.
La halte migratoire de Baie-du-Febvre.

Lac Saint-Pierre: les digues posent problème

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
BAIE-DU-FEBVRE — L’organisme Canards Illimités et le ministère des Forêts, Faune et Parcs sont en train de réévaluer la pertinence des digues qui avaient été aménagées sur les rives nord et sud du lac Saint-Pierre, dans les années 1990. En fonction des nouvelles connaissances scientifiques, il appert que ces aménagements devront être modifiés. Ils avaient été créés, rappelons-le, dans le but d’immuniser les terres agricoles riveraines contre les inondations et pour fournir des haltes aux oiseaux migrateurs jusqu’à la mi-mai chaque année.