La professeure Shari Forbes de l’UQTR.
La professeure Shari Forbes de l’UQTR.

Laboratoire extérieur de l’UQTR: les corps se décomposeraient même en hiver [VIDÉO + ARTICLE AUDIO]

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
«Nous avions assumé que les corps, placés au sol, seraient congelés par les basses températures de l’hiver, ce qui stopperait la décomposition, mais en creusant sous un mètre de neige pour atteindre deux dépouilles, nous avons constaté visuellement que la décomposition se poursuivait et nous avons senti son odeur.»