La Ville et son service de police ont été récompensés par la CNESST pour la conception de ce tiroir de sécurité pour fusil d’assaut.

La Ville et la police remportent un prix

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières et son service de police ont reçu cette semaine un prix dans la catégorie Innovation à l’occasion des Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST dans la région, pour une invention conçue par deux employés des Travaux publics et du génie.

La Ville a en effet été récompensée pour la fabrication d’un tiroir de sécurité pour arme de support, une innovation qui se retrouve désormais à l’intérieur des véhicules patrouilles de la Sécurité publique de Trois-Rivières. L’équipement permet d’accéder rapidement à l’arme, tout en permettant un transport sécuritaire de l’arme et en préservant la calibration des systèmes de vis de l’arme de support. 

Le mécanisme d’ouverture a désormais été dissimulé. L’utilisateur peut donc y avoir rapidement accès sans avoir besoin de cadenasser, tout en évitant que n’importe qui puisse ouvrir le dispositif.

L’innovation a été pensée et demandée par les policiers Philippe Rousseau et Alex Leblanc, puis conçue par les employés de la Ville de Trois-Rivières Daniel Panneton et Steve Lefebvre. «Il y a fort à parier que dans peu de temps, tous les véhicules policiers de la province seront munis de ce dispositif», a fait savoir l’agent d’information à la Ville, Yvan Toutant.

Cepsa Chimie de Bécancour

Par ailleurs, deux autres entreprises ont également été récompensées dans le cadre de ces Grands prix. Il s’agit de Cepsa Chimie de Bécancour pour la conception de supports sécuritaires pour pompes centrifuges, de même que Construction Valard de Victoriaville pour la conception de protection des excavations avec un tube gonflable.

Dans le premier cas, pour faire l’entretien des pompes centrifuges en atelier, les mécaniciens devaient les déposer sur des blocs de bois, où elles étaient plus ou moins stables. Cette méthode générait des risques de blessures importantes au dos et aux mains.

Pour remédier à la situation, un support à pompe a été fabriqué. Ce nouveau dispositif donne un accès sécuritaire à toutes les pièces et permet aux travailleurs d’effectuer les manipulations sans aide. De plus, le support favorise la récupération des huiles et des solvants.

Dans le second, lors de l’implantation de poteaux et d’ancrages pour des services publics, les travailleurs doivent sécuriser les excavations jusqu’à la mise en place du nouveau poteau. Pour ce faire, des tubes de coffrage en carton et une plaque d’acier étaient utilisés. L’efficacité du produit s’avérait toutefois limitée et les matériaux étaient encombrants et difficiles à manipuler.

La solution: un tube gonflable en polyester recouvert d’un plastifiant et assemblé par thermosoudage. Rempli d’air comprimé, le tube stabilise les excavations, limite la présence d’eau et réduit l’accès au trou laissé sans surveillance, assurant la sécurité tant des travailleurs que du public.

En plus d’être couronnés dans la région de la Mauricie-Centre-du-Québec, les lauréats se retrouvent en lice pour le Gala national des Grands Prix santé et sécurité du travail, qui aura lieu à Québec au printemps 2018.

(Avec la collaboration de Marc Rochette)