Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM.

La Tuque et Wemotaci unis dans la crise

La Tuque — Afin de limiter les déplacements entre les communautés et tenter d’éviter que les cas de COVID-19 ne se répandent dans le nord de la Mauricie, la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice (CCIHSM) et la Corporation de développement économique Nikanik annonçaient jeudi la mise en place d’un service de livraison assurant la liaison entre les commerçants latuquois et la communauté de Wemotaci.

Le service, qui vise à stimuler l’économie et à offrir un soutien à la communauté, en cette période de crise, sera disponible les mardis, les jeudis et les vendredis, dans un délai de 24 heures, explique-t-on. Les commandes pourront être passées par téléphone ou par le biais des réseaux sociaux. «Nous voulons limiter de cette façon le fait que les citoyens utilisent le commerce en ligne provenant de l’extérieur, en priorisant plutôt l’achat local au maximum», fait valoir Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM.

On annonce par ailleurs qu’un service similaire sera aussi offert aux Latuquois, par l’entremise du service de Distribution LT, les jours de semaine, afin que les citoyens puissent recevoir des denrées à domicile le jour même. Les témoignages de solidarité ayant été abondants dans les réseaux sociaux à l’endroit des commerçants, en cette période d’incertitude, la Chambre de commerce anticipe un accueil positif de la part de la population.

De son côté, la Corporation Nikanik a pris l’engagement de défrayer les coûts associés au nouveau service de livraison vers Wemotaci. Son directeur général, Adam Jourdain, dit suivre les recommandations du conseil des Atikamekw visant à limiter les déplacements en dehors de la communauté.

M. Jourdain se félicite de la démarche conjointe qui répond tant aux besoins de la communauté de Wemotaci qu’aux intérêts des entrepreneurs latuquois. «J’adore l’ouverture toujours présente des commerçants de La Tuque, qui seront toujours des partenaires importants », déclare-t-il.

Les détails du service, qui devrait débuter le vendredi 20 mars, seront communiqués aux membres de la Chambre de commerce et diffusés sur les réseaux sociaux, indique-t-on.