Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Alain Riendeau est trésorier et porte-parole du Centre de bénévolat.
Alain Riendeau est trésorier et porte-parole du Centre de bénévolat.

La Tuque: des changements au Centre de bénévolat

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Le Centre de bénévolat de La Tuque prend un nouveau virage dans l’aide qu’il apporte aux plus démunis. Sans dénaturer sa mission, le centre va abolir les bons de nourriture et se tournera vers la Centrale alimentaire pour apporter de l’aide aux gens dans le besoin.

«L’aide alimentaire va demeurer la priorité du Centre de bénévolat, mais c’est surtout par le biais de la centrale alimentaire que ça va se faire», indique Alain Riendeau, trésorier et porte-parole du Centre de bénévolat.

Rappelons que l’argent récolté lors de la campagne du Gâteau Latuquois est remis en totalité au Centre de bénévolat. Depuis plusieurs années, les montants servent à la sécurité alimentaire. C’est dans la distribution que les changements vont être apportés.

«Au lieu de donner des bons de nourriture, les gens vont avoir accès à de la nourriture sur une base plus régulière. Dans les bons, on avait dû se limiter en raison du nombre de demandes. On avait dû mettre des restrictions importantes», explique M. Riendeau.

L’argent va servir à bonifier l’offre de la Centrale alimentaire de La Tuque, toujours dans le but d’obtenir un meilleur coût pour les denrées. L’argent pourrait servir à profiter des spéciaux sur des produits de consommation courante par exemple, ou à défrayer les coûts du transport pour faire le plein de denrées à Moisson Mauricie / Centre-du-Québec ou encore à acheter des fruits et légumes frais.

Il y aura également des trousses d’urgence qui permettront un dépannage rapide de quelqu’un qui aurait un besoin immédiat.

Le Centre de bénévolat affirme également que l’année 2021 sera une période de transition et d’ajustement.

«Ça va être en évolution. Parce qu’on sait qu’il y a un projet en cours de réalisation où les organismes qui viennent en aide aux démunis vont se regrouper sous un même toit», note Alain Riendeau.

Le Centre de bénévolat a également un tout nouveau conseil d’administration. Il sera présidé par Réjean Leclerc.