James Ambroise-Petiquay a été rapporté disparu le 16 octobre 2017.

La Sûreté du Québec prend le relais

LA TUQUE — Le mystère plane toujours dans le dossier de James Ambroise-Petiquay, 26 ans, disparu de la communauté atikamekw de Wemotaci depuis le 16 octobre 2017. C’est désormais le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec qui prend la responsabilité de l’enquête du dossier.

«Dû à la complexité du dossier et au manque de ressources techniques et humaines, il a été convenu que ce seront les enquêteurs de la section des crimes majeurs qui continueront les recherches dans ce dossier. Le Conseil des Atikamekw de Wemotaci réitère sa confiance envers le corps de police atikamekw de Wemotaci, il s’assurera que la collaboration avec la Sûreté du Québec soit maintenue tout au long de cette enquête», a indiqué Yvon Dubé, agent de communication pour le Conseil des Atikamekw de Wemotaci.

Il faut dire que la Sûreté du Québec travaille en étroite collaboration avec le Service de police de Wemotaci et que de nombreuses demandes d’assistance ont eu une réponse par leurs divers spécialistes depuis le début de l’enquête.

«Considérant que cet individu est également recherché dans le cadre d’une enquête d’agression sexuelle menée par la Sûreté du Québec et que le lien entre les deux dossiers contribue à la complexité de cette enquête, il a été entendu de concert avec le Service de police de Wemotaci et le conseil des Atikamekw de Wemotaci que le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté poursuivra les recherches dans ce dossier», a indiqué la SQ.

Rappelons que James Ambroise-Petiquay a été rapporté disparu le 16 octobre 2017 et que depuis, ses proches ont des raisons de craindre pour sa santé et sa sécurité.

M. Ambroise mesure 1,82 m, pèse 91 kg, a les yeux bruns et les cheveux noirs. Au moment de sa disparition, il portait un manteau blanc et gris, un jeans et des chaussures noires et rouges.

Toute information pouvant aider à retrouver cet individu peut être transmise, en tout temps et de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800 659-4264.