Sur la photo, on voit Marie-Louise Tardif, présidente-directrice générale du Parc de l’île Melville et Gilles Lamarche, administrateur devant l’une des roulottes qui sera installée temporairement à la Station plein air Val-Mauricie d’ici la reconstruction de la nouvelle bâtisse muultifonctionnelle.

La Station plein air Val-Mauricie sera ouverte cet hiver

SHAWINIGAN — La Station plein air Val-Mauricie pourra poursuivre ses activités au cours de la saison hivernale grâce à des roulottes temporaires.

Marie-Louise Tardif, présidente-directrice générale du Parc de l’île Melville a en effet confirmé que la Station plein air sera ouverte pour la saison 2018-2019 à la suite d’ententes qui viennent d’être signées pour la location et l’installation de roulottes temporaires. «Ça va permettre de sauver la saison hivernale. Il faut savoir que depuis la fermeture du centre à Mont-Carmel, la station était devenue très populaire auprès des jeunes pour la glissade. Plusieurs écoles avaient d’ailleurs fait des réservations pour les classes neige cet hiver. Il n’y a désormais plus de souci à avoir: les sorties se feront telles que prévu», a-t-elle indiqué.

Elle note aussi que l’installation de roulottes temporaires aura pour effet de préserver les emplois, au grand bonheur de tous.

On sait que la bâtisse multifonctionnelle de la station avait été complètement détruite par un incendie le 11 mai dernier. Elle sera reconstruite mais il faudra attendre l’été 2019 avant que les travaux ne soient terminés. Lors d’une conférence de presse tenue le 19 juillet dernier, le maire de Shawinigan, Michel Angers, avait précisé que la reconstruction allait coûter entre un et deux millions$ mais qu’elle sera assumée par les assurances. Il avait cependant promis qu’il y aurait des installations temporaires pour offrir les services de base pour l’hiver.

Mme Tardif ne cache pas avoir mis beaucoup de pression sur la Ville pour accélérer le processus. Elle avait notamment offert 500 000$ pour soutenir la construction de la nouvelle bâtisse. Le 3 août dernier, la direction générale de la Ville a finalement informé que Mme Tardif que le Parc de l’île Melville allait devoir prendre en charge la location et l’installation des roulottes et des équipements temporaires. La Ville va plutôt s’occuper des branchements à l’aqueduc et à l’égout sanitaire.

C’est ainsi que le Parc de l’île Melville a pu établir des plans en fonction des besoins et du respect du budget. C’est l’entreprise Clément et frères de Louiseville qui sera le fournisseur. Quatre roulottes seront donc installées à compter d’octobre sur le site et ce, pour toute la durée de la saison 2018-2019 jusqu’en mars. Deux d’entre elles, dont la dimension est de 12X60, seront jumelées avec des ouvertures entre elles afin de devenir la future cafétéria. Un bloc sanitaire avec toilettes et lavabos sera annexé à ces deux roulottes. Enfin, une dernière roulotte servira d’infirmerie et de billetterie. Selon Mme Tardif, il en coûtera un total de 55 000$ au Parc de l’Île Melville en frais de location et d’aménagement.