La SQ appelle à la prudence en milieu isolé

LA TUQUE — Les chasseurs seront nombreux à se diriger en forêt pour s’adonner à leur activité favorite dans les prochains jours et les prochaines semaines. La Sûreté du Québec désire rappeler quelques conseils de sécurité pour garantir à tous une saison de chasse sans incident, surtout en milieu isolé.

«Chaque année, les policiers de la Sûreté du Québec doivent intervenir à la suite de disparitions en forêt. Que vous pratiquiez la chasse à l’arc, à l’arbalète, à la poudre noire ou à la carabine, vous devez vous assurer d’agir de la façon la plus responsable, sécuritaire et courtoise possible», indique la SQ.

Certains milieux boisés peuvent être difficilement accessibles si un incident survient, c’est pourquoi la Sûreté du Québec recommande de prendre certaines précautions avant de s’y aventurer.

Tout chasseur devrait être suffisamment équipé pour pouvoir assurer sa survie jusqu’à l’arrivée des services d’urgence.

On conseille, avant de partir, de consulter la météo, d’aviser un proche du lieu exact de vos caches avec les coordonnées GPS, de fournir l’itinéraire prévu à vos proches ainsi que la date et l’heure de votre retour et de prévoir un moyen de communication. On suggère également de porter des vêtements adaptés si vous devez passer une nuit en forêt, d’avoir une carte, une boussole ou un GPS et d’éviter de s’aventurer dans un secteur trop isolé ou non familier.

La Sûreté du Québec recommande aussi aux chasseurs de se munir d’une trousse de survie qui devrait contenir un jeu d’outils de base, des bougies d’allumage, des articles de premiers soins, un couteau, des allumettes à l’épreuve de l’eau, une lampe de poche, un sifflet et une couverture légère traitée à l’aluminium.

De plus, les chasseurs devraient emporter des aliments riches en calories et des sachets d’aliments déshydratés.

«Rappelez-vous que votre survie dépendra de ce que vous aurez avec vous en cas de problème», souligne la SQ.

Rappelons que la ligne de préoccupation J’ai un doute, j’appelle ! (1 800 731-4000 option 1-2) est mise à la disposition des citoyens qui ont des inquiétudes concernant toute personne qui peut représenter un risque pour leur sécurité ou celle d’autrui. Cette ligne confidentielle est destinée principalement à l’entourage de personnes possédant ou comptant acquérir une arme à feu. Chaque signalement reçu fera l’objet d’une analyse.