Alexe Boudreau (deuxième à gauche), responsable de service, a supervisé le départ de Solange Montour, directrice générale du CAB Laviolette et balladeuse pour l'occasion, Jean-Philippe Gagné, pompier, et David Lavergne, chauffeur bénévole.

La semaine des popotes roulantes

Toutes les semaines, la Popote roulante du Centre d'action bénévole (CAB) Laviolette distribue quelque 500 repas à des personnes en perte d'autonomie.
En cette Semaine des popotes roulantes, la distribution de mercredi avait quelque chose de particulier. En effet, quatre préventionnistes en incendie de la Sécurité publique de Trois-Rivières ont accompagné les bénévoles dans la distribution d'une centaine de repas.
La supervision de ces mets, chauds et congelés, était assurée, mercredi, par Raymonde Francoeur et Alexe Boudreau, responsables de service au CAB Laviolette. Une journée spéciale, aussi, pour cette dernière puisqu'elle célébrait son anniversaire de naissance.
Mais comment est venue l'idée d'intégrer des membres de l'équipe des pompiers de la Ville de Trois-Rivières à cette distribution?
«Tout simplement parce que nous cherchions une idée originale et qu'en réunion la proposition a été lancée. Nous l'avons donc mise de l'avant», expliquait Solange Montour, directrice générale du CAB Laviolette, lors de l'accueil des pompiers et des bénévoles.
«Mon père est pompier à Mascouche. Je me suis dit qu'il aurait certainement aimé participé à ce genre de distribution», ajoutait Alexe Boudreau.
«Aujourd'hui, cette livraison de repas est en provenance du traiteur Richard Côté de Nicolet. Mais, nous avons des unités de popote dans certains secteurs de la ville où la nourriture est cuisinée sur place par des bénévoles, femmes ou hommes. On mise même sur la compétence de certains cuisiniers bénévoles. Malheureusement, nous manquons parfois de bénévoles, car le relève se fait rare», expliquait Raymonde Francoeur.
Pourtant, l'équipe de bénévoles de mercredi misait sur un jeune homme, en la personne de David Lavergne qui opère un restaurant sur la rive sud, en compagnie de sa mère, pendant la saison estivale. «L'hiver, j'ai donc quelques heures de bénévolat à offrir. Mais j'ai des projets qui viendront peut-être réduire ces heures de bénévolat», disait celui qui était chauffeur d'une équipe en compagnie de Solange Montour, la directrice générale du CAB Laviolette, qui s'était transformée en baladeuse.
Les baladeuses et baladeurs sont celles et ceux qui apportent les plats aux personnes en perte d'autonomie. C'est le pompier Jean-Philippe Gagné qui complétait ce trio. Mercredi, les pompiers ont accompagné les baladeuses et le baladeur, profitant de l'instant pour distribuer des dépliants sur les services offerts par le CAB Laviolette et ceux offerts par les pompiers.