Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La régularisation des niveaux d’eau dans la région fait en sorte que la situation est positive sur l’avenue du Lac Saint-Pierre Ouest à Louiseville.
La régularisation des niveaux d’eau dans la région fait en sorte que la situation est positive sur l’avenue du Lac Saint-Pierre Ouest à Louiseville.

La saison des inondations déjà terminée?

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Avec le temps des derniers jours et les prévisions météo à venir, tout indique que la saison de la crue des eaux printanières est terminée dans la région.

Les prévisions effectuées il y a quelques jours par les experts de la sécurité civile laissaient entrevoir peu de mouvement en matière d’inondations durant la fin de semaine de Pâques. Les températures nocturnes assez froides et l’absence de précipitations au cours des derniers jours ont contribué à régulariser les niveaux d’eau.

«Il n’y a plus d’eau sur les chemins. C’est très tranquille. Pour l’instant, on est très optimiste», mentionne le porte-parole, Bernard Létourneau.

À Yamachiche, le chemin du Canton Nord est au sec.

La décrue permanente du lac Saint-Pierre était prévue pour commencer le 5 avril. De toute évidence, c’est exactement ce qui se produit. Le niveau d’eau du lac Saint-Pierre était de 1,76 mètre lundi soir, soit près d’un mètre sous le seuil d’inondation mineure qui est de 2,60 mètres.

Le niveau du fleuve à la hauteur de Trois-Rivières, de Bécancour et de Batiscan était nettement sous le seuil d’inondation mineure. Le constat est le même pour le niveau des rivières Maskinongé, du Loup, Croche et Batiscan.

«Au ministère, on est alerte, on surveille ce qui se passe. Mais durant la semaine, on n’a aucune précipitation qui est annoncée», ajoute M. Létourneau, faisant valoir que le lac Saint-Pierre jouit d’une certaine marge de manœuvre concernant le volume d’eau.

Voici le niveau du fleuve Saint-Laurent à la hauteur du secteur de Port-Saint-François à Nicolet.

La situation concernant les glissements de terrain semble elle aussi au beau fixe. Il n’y a pas eu d’urgence signalée récemment à ce propos à la sécurité civile.