Le Nouvelliste
La rue Roger-Garceau va vraisemblablement changer de nom. L’enseignant aurait agressé plusieurs jeunes Atikamekw.
La rue Roger-Garceau va vraisemblablement changer de nom. L’enseignant aurait agressé plusieurs jeunes Atikamekw.

La rue Roger-Garceau en voie d’être rebaptisée

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Des Atikamekw de Manawan vont rencontrer un ou des représentants du comité de toponymie de Trois-Rivières, jeudi matin, à l’hôtel de ville, pour demander que soit rebaptisée la rue Roger-Garceau. Cet enseignant aurait agressé sexuellement plusieurs enfants autochtones.