Jean-Paul Dupuis, un citoyen qui avait manifesté une volonté de reprendre la bâtisse et d’y faire vivre différentes activités communautaires, abandonne l’idée par manque d’appuis.

La reprise du centre communautaire de Louiseville abandonnée

LOUISEVILLE — Le projet de reprise du centre communautaire de Louiseville tombe à l’eau. Jean-Paul Dupuis, un citoyen qui avait manifesté une volonté de reprendre la bâtisse et d’y faire vivre différentes activités communautaires, abandonne l’idée par manque d’appuis, mais pas par manque de conviction.

À la séance d’octobre du conseil municipal, M. Dupuis avait évoqué l’idée de réparer la bâtisse fermée depuis plus d’un an et d’éviter sa démolition, comme le prévoit le conseil municipal. Il a rencontré différents intervenants du domaine de la construction et discuté avec le directeur général de la Ville, Yvon Douville. Selon ses informations, la bâtisse peut toujours être réparée, mais il ne veut pas mener en solo un tel projet.

«J’abandonne, car je suis tout seul dans l’affaire. Personne ne veut m’accompagner. C’est trop lourd pour moi. Mais ils sont capables de lever le carré de la bâtisse. J’ai parlé avec des spécialistes en pieux et ça se remet à niveau».

Selon M. Dupuis, la Ville pourrait investir dans la réparation de la bâtisse l’argent reçu de la compagnie d’assurance pour les dommages causés par un incendie à une partie du centre communautaire.

«Il y a de quoi à faire. Je trouve ça déplorable de mettre ça à terre. C’est dur à comprendre. La Ville met la clé dans la porte et on n’a rien à dire», mentionne M. Dupuis.

Si la Ville a décidé de démolir la bâtisse, c’est uniquement en raison d’une préoccupation budgétaire, réplique Yvon Deshaies.

«Rien ne peut nous faire changer d’idée. C’est à cause des coûts», martèle le maire de Louiseville, en rappelant que le conseil ne changera pas son fusil d’épaule malgré les pétitions demandant le maintien de la bâtisse.

Ce dernier indique que Louiseville devrait lancer l’appel d’offres d’ici trois semaines afin de trouver une entreprise pour démolir le centre communautaire. Les travaux devraient se dérouler au printemps.