Le Nouvelliste
Les citoyens de la région n’auront bientôt plus besoin d’un aussi gros bac de 360 litres, comme le montre ici Michel Martel, pour déposer leurs déchets ultimes puisque tout ce qui se composte ira dans le futur bac brun.
Les citoyens de la région n’auront bientôt plus besoin d’un aussi gros bac de 360 litres, comme le montre ici Michel Martel, pour déposer leurs déchets ultimes puisque tout ce qui se composte ira dans le futur bac brun.

La Régie veut sensibiliser le public

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Lorsque les bacs bruns seront implantés en Mauricie, d’ici 2020, afin de valoriser les matières compostables (rognures de gazon, restes de table, plantes et feuilles mortes), la collecte des déchets ultimes que l’on mettra dans le bac noir se fera à moins grande fréquence.