Le Nouvelliste
Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU, lors de la manifestation devant les bureaux du ministre Jean Boulet.
Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU, lors de la manifestation devant les bureaux du ministre Jean Boulet.

La rareté des logements abordables inquiète

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La tournée du Québec de l’organisme FRAPRU s’est terminée en Mauricie, vendredi. Les manifestants, dont plusieurs de Trois-Rivières, ont bravé la tempête afin d’aller rappeler au ministre Jean Boulet et à la ministre Sonia LeBel qu’il y a urgence d’agir dans le dossier de la pénurie de logements abordables.