Le Nouvelliste

La planète toujours vers un réchauffement de 3°C, malgré la pandémie

Stéphane Orjollet
Agence France-Presse
PARIS - La baisse des émissions de gaz à effet de serre due à la pandémie de COVID-19 aura un effet «insignifiant» et le monde file toujours vers 3 degrés de réchauffement, loin des objectifs de l’accord de Paris qui aura cinq ans samedi, avertit mercredi l’ONU.