Mandy, la chienne qui avait été volée à la SPA Mauricie le 2 janvier, puis retrouvée 20 jours plus tard, a trouvé un nouveau foyer

La petite chienne Mandy a trouvé un foyer

Mandy, la petite chienne qui avait été volée dans un enclos extérieur de la Société protectrice des animaux (SPA) de la Mauricie le 2 janvier, puis retrouvée à Drummondville et ramenée à la SPA 20 jours plus tard, a finalement trouvé un nouveau foyer. Le personnel du refuge animalier a dû choisir parmi un grand nombre de candidats prêts à l'adopter.
«Je ne me souviens pas avoir eu autant de demandes d'adoption pour un animal. Mandy a vraiment créé un engouement», témoigne le directeur général de la SPA Mauricie Serge Marquis en commentant le dénouement de cette histoire. Une semaine après son retour à la SPA de Trois-Rivières et au terme d'examens vétérinaires et d'évaluation de son comportement, Mandy avait regagné sa place parmi les animaux disponibles à l'adoption.
La médiation de la récupération du chien le vendredi 30 janvier a provoqué un flot d'appels et de visites à la SPA. «Nous avons eu énormément d'appels et de messages sur notre page Facebook dès vendredi et nous avons eu beaucoup de visites samedi (le 31 janvier). Nous avons eu une vingtaine de demandes d'adoption», précise Serge Marquis, en ajoutant qu'un soin particulier a été apporté dans la sélection de la famille, en tenant compte de ce qui était arrivé à la petite chienne de cinq mois.
«L'animal devrait transiter vers son nouveau milieu de vie sous peu. Étant donné les circonstances, on ne donnera pas d'information sur la famille, mais on s'est assuré que les personnes allaient être de bons adoptants pour cet animal-là», confiait M. Marquis hier après-midi.