Pêcheurs et cinéphiles ont rendez-vous au Memphis cabaret de Trois-Rivières le jeudi 7 février pour le Festival du film de pêche à la mouche.

La pêche à la mouche lance sa ligne du côté du cinéma

Trois-Rivières — Après le festival de la truite mouchetée de Saint-Alexis-des-Monts et la pêche aux petits poissons des chenaux de Sainte-Anne-de-la-Pérade, les amateurs de pêche de la région sont maintenant conviés au cinéma alors que le Festival du film de pêche à la mouche s’invite à Trois-Rivières pour ouvrir sa deuxième édition.

On promet du côté des organisateurs un menu varié mettant en valeur nos paysages et nos plans d’eau. On soutient ainsi que tant les initiés que les néophytes y trouveront leur compte. Et pour rompre avec les clichés, on indique à la Fédération québécoise pour le saumon atlantique (FQSA), l’organisation à but non lucratif qui diffuse l’événement, que les femmes sont majoritaires parmi les réalisateurs qui présentent leur œuvre.

L’humour n’est pas en reste dans la programmation. Le Centricois Alain François de l’émission Kalamouche, traitant du sujet sur les ondes de RDS, est au centre d’une fiction où l’on caricature le côté un peu obsessif qui caractérise les adeptes du sport.

Le festival, qui présentera cinq courts métrages produits au Québec, s’inscrit dans la continuité de l’International Fly Fishing Film Festival. On fait valoir à la FQSA qu’après avoir présenté le festival anglophone pendant plusieurs années, on voulait proposer des films ancrés dans notre réalité et auxquels les gens pouvaient davantage s’identifier.

Le rendez-vous est donc donné aux pêcheurs et cinéphiles le 7 février prochain au Memphis cabaret de Trois-Rivières, le temps d’une soirée. Des bières de la Fondation saumon — la Salar et la Flèche d’argent — seront servies pour l’occasion. On dit s’attendre à faire salle comble pour la première des 12 représentations prévues lors de la tournée québécoise. Les billets sont disponibles sur la page Web du festival à fqsa.ca/palm-festival/.