Le Nouvelliste
Des propriétaires de relais s’inquiètent de la saison hivernale. De gauche à droite : Alexandre Delisle, propriétaire du Bar le Reflet de Saint-Tite; Guy Leblond, propriétaire du Relais de la Station de Saint-Séverin; Sylvain Murray, propriétaire du Pur Sang Steakhouse de Bécancour; Isabelle Gélinas, gestionnaire de Au Petit Palace de Sainte-Thècle; Geneviève Morin, propriétaire du Brinadon de Lac-aux-Sables; Nadia Moreau, directrice du service de développement économique de la MRC de Mékinac; Isabelle Dupuis et Francis Boisvert, propriétaires du Presbytère de Saint-Stanislas.
Des propriétaires de relais s’inquiètent de la saison hivernale. De gauche à droite : Alexandre Delisle, propriétaire du Bar le Reflet de Saint-Tite; Guy Leblond, propriétaire du Relais de la Station de Saint-Séverin; Sylvain Murray, propriétaire du Pur Sang Steakhouse de Bécancour; Isabelle Gélinas, gestionnaire de Au Petit Palace de Sainte-Thècle; Geneviève Morin, propriétaire du Brinadon de Lac-aux-Sables; Nadia Moreau, directrice du service de développement économique de la MRC de Mékinac; Isabelle Dupuis et Francis Boisvert, propriétaires du Presbytère de Saint-Stanislas.

La MRC de Mékinac en appui aux relais de motoneiges

Marc-André Pelletier
Marc-André Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Saint-Tite — La MRC de Mékinac réagit au cri du cœur lancé dans nos pages par les relais de motoneiges qui craignent de ne pas traverser l’hiver si on leur permet seulement d’accueillir des clients pour les réchauffer, sans pouvoir ouvrir leurs salles à manger.