Chany Paquin et Steven Drainville devant les pistes qu'ils ont aménagées.

La «montagne» de Maskinongé

Les montagnes sont très rares à Maskinongé. Les enfants de cette municipalité, où plusieurs jeunes familles s'établissent, n'avaient pas d'endroit pour glisser jusqu'à ce que deux hommes prennent les choses en mains et aménagent des pistes pour pratiquer la glissade.
Chany Paquin et Steven Drainville aménagent bénévolement depuis quelques années des pistes sur une côte de la terre de la ferme Croisetière et frères. La «montagne» où les enfants s'en donnent à coeur joie est située derrière la rue Paquin. 
«On s'amuse», a lancé d'emblée Steven Drainville, voisin de cette côte. «Moi-même, je venais glisser ici quand j'étais jeune. Je voyais les enfants venir encore ici et on a décidé de leur aménager quelque chose de bien.»
Chaque week-end, une trentaine d'enfants se rendent à la «montagne» pour glisser et s'amuser. Bien connu des enfants et familles du secteur, l'endroit est très apprécié. 
Les deux hommes ont également eu l'appui de la Municipalité de Maskinongé ainsi que du Club de motoneige de Saint-Barthélemy qui a même accepté qu'une niveleuse serve occasionnellement à l'aménagement du site.  
Samedi, plusieurs personnes se trouvaient sur place à l'occasion d'une fête de quartier.  
Le Club de motoneige de Saint-Barthélemy contribue à aménager des pistes similaires à Saint-Justin ainsi qu'à Saint-Barthélemy.