Le président de la Coalition Proprio-Béton, Yvon Boivin, a reçu mercredi matin la médaille de l'Assemblée nationale.

La médaille de l'Assemblée nationale à Yvon Boivin

La députée de Trois-Rivières, Danielle St-Amand, a remis mercredi matin la médaille de l'Assemblée nationale à Yvon Boivin, président de la Coalition Proprio-Béton qui, depuis quatre ans, a effectué un travail acharné pour protéger les victimes de la pyrrhotite en Mauricie.
Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a salué la ténacité de M. Boivin tout en indiquant que si l'on regroupait en un même lieu toutes les maisons connues à ce jour qui subissent ce grave problème, ce serait visuellement comme si l'ancienne municipalité de Pointe-du-Lac avait été entièrement détruite par un tremblement de terre.
Le maire Lévesque a déploré l'inaction du gouvernement fédéral, dans ce dossier.
Yvon Boivin, pour sa part, veut présenter sa nouvelle médaille au premier ministre du Canada, Stephen Harper, «pour lui faire part», dit-il, «qu'un gouvernement ne peut pas agir comme quelqu'un qui voit une personne tomber dans la piscine, qui est en train de se noyer et à qui on répond: Ce n'est pas de ma compétence. C'est exactement ce que les ministres du gouvernement fédéral sont en train de faire», déplore-t-il.
La députée St-Amand, pour sa part, est en train de faire des démarches auprès de l'émission Tout le monde en parle, animée par Guy A. Lepage, afin de faire en sorte que M. Boivin ait l'occasion de faire connaître le désastre de la pyrrhotite à tout le Québec.
Plus de détails dans Le Nouvelliste du 6 février.