La Maison Main...Tenir l’espoir de Trois-Rivières a été inaugurée jeudi, en compagnie de France Sirois, fondatrice et propriétaire de la maison, Annie Hardy, cofondatrice de la maison, Rachel Noël, directrice administrative et Chloé Rancourt, directrice événementielle de la maison.
La Maison Main...Tenir l’espoir de Trois-Rivières a été inaugurée jeudi, en compagnie de France Sirois, fondatrice et propriétaire de la maison, Annie Hardy, cofondatrice de la maison, Rachel Noël, directrice administrative et Chloé Rancourt, directrice événementielle de la maison.

La Maison Main…Tenir l’espoir inaugurée

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La Maison Main…Tenir l’espoir, un centre de ressourcement et de soins qui a pour but de fournir écoute, soutien et aide pour les personnes touchées de près ou de loin par le cancer vient d’être inaugurée sur le boulevard du Saint-Maurice, à Trois-Rivières. Il s’agit d’une première maison du genre à voir le jour dans la région.

Le projet mis sur pied par la Fondation lymphœdème & mastectomie permet ainsi de créer un lieu de rencontre permanent pour la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec aux prises avec le mal du siècle, le cancer.

Pour ce faire, une programmation diversifiée a été lancée en marge de l’inauguration du bâtiment. Parmi les nombreuses activités et conférences proposées, on y retrouve notamment des groupes de soutien pour les conjoints masculins, un club de yoga sur chaise, des cours de tricot, ainsi que des conférences sur le deuil, la nutrition et l’amour pour ne nommer que celles-là.

Pour la Fondation lymphœdème & mastectomie, le projet permettra de répondre à un réel besoin dans la région.

«Après la première édition du salon La vie après le cancer, nous avons réalisé que le besoin était grand en post-cancer. Considérant la fermeture des bureaux de la Société canadienne du cancer en région depuis peu, il était primordial d’assurer la continuité des services qu’ils offraient. C’est pourquoi nous voulons offrir à nos membres de la région un lieu chaleureux et rassurant, avec des intervenants compétents et professionnels», a précisé la propriétaire de la résidence, France Sirois.

Une carte de membre au coût de 25 $ donnant accès à la programmation annuelle a également été lancée jeudi. Cette dernière permettra par le fait même d’assurer la mission de l’établissement.

D’ailleurs, un pique-nique familial est prévu le 5 septembre, au parc Pie-XII, afin de faire la promotion de cette nouvelle carte de membre et de faire connaître les services de cette nouvelle maison.

Rappelons que la Fondation du Lymphœdème a uni ses forces en 2019 à la Fondation Mastectomie du Québec afin d’aider un plus grand nombre de personnes atteintes de cancer. Depuis, la fondation fait le don de camisoles post-mastectomie, en plus de continuer d’offrir une aide financière aux personnes atteintes du lymphœdème.