La Maison Blanche-Bertrand est devenue la Résidence Daniela. On voit sur la photo, Dominique Girard, responsable des soins, ainsi que les nouveaux propriétaires, Jeannot Milette et Mylène Cossette.

La Maison Blanche-Bertrand devient la Résidence Daniela

TROIS-RIVIÈRES — La Maison pour aînés Blanche-Bertrand, située sur la rue Notre-Dame Est, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, a changé de mains et de nom au début du mois. Il s’agit maintenant de la Résidence Daniela, le nom de la fille des nouveaux propriétaires, Jeannot Milette et Mylène Cossette.

Ce couple a été propriétaire de la Maison Kennedy pendant cinq ans à Lévis. Ils sont également propriétaires d’une ressource intermédiaire à Trois-Rivières, la Maison Jamy depuis 2015. «Lorsque j’ai adopté ma fille, il y a déjà deux ans, on a décidé de vendre à Lévis. On est natif de Trois-Rivières. On voulait s’en venir dans le coin. Mon coeur était à Trois-Rivières», souligne Mme Cossette.

Ils ont vendu la Maison Kennedy en août 2018. C’est leur agent immobilier qui a repéré la Maison Blanche-Bertrand. «Je suis venue voir. C’est une belle résidence. Je me suis dit: ‘‘Pourquoi pas?’’ C’est un beau défi pour nous», raconte-t-elle.

On se rappellera que l’ancienne propriétaire de la Maison Blanche-Bertrand avait lancé plusieurs cris du cœur dans les médias dénonçant notamment les exigences gouvernementales imposées à ceux qui œuvrent dans le secteur des résidences pour aînés. La Maison Blanche-Bertrand a finalement fait faillite. Heureusement, les résidents n’ont pas eu à en subir les conséquences puisque la maison a été rachetée du syndic de faillite par les nouveaux propriétaires, Jeannot Milette et Mylène Cossette.

Lorsqu’ils ont acquis cette propriété au début du mois, elle comptait 20 résidents, et elle est maintenant déjà à pleine capacité avec 27 résidents. Ils ont aussi huit employés. Jeannot Milette et Mylène Cossette sont très enthousiasmés par ce nouveau défi. «J’aime la clientèle. C’est en moi. Je suis une personne très humaine, et je pense que c’est important pour nos résidents», note Mme Cossette.