La lettre d’Yves Lévesque

Chers concitoyens, chères concitoyennes,

C’est avec une âme remplie de tristesse, que je vous informe de la difficile et déchirante décision de quitter mon poste de premier magistrat à titre de maire de la Ville de Trois-Rivières.

Pour des raisons médicales et sur la directive de mon médecin, j’en suis arrivé à cette inéluctable décision. Je me dois de vous témoigner à vous, Trifluviens, une reconnaissance incommensurable pour la confiance que vous m’avez accordée depuis plus de vingt ans, et je vous en serai toujours redevable.

Je n’ai pas l’intention d’énumérer nos nombreuses réalisations au cours de mon passage à titre de maire, d’autres s’en chargeront, mais je pars avec le sentiment du devoir accompli.

Je ne saurais passer sous silence, l’extraordinaire collaboration et contribution d’une fonction publique des plus qualifiées et dont tous les Trifluviens et Trifluviennes peuvent s’enorgueillir. La Ville de Trois-Rivières nous survivra à tous et toutes.

Mon souhait le plus cher; qu’elle continue à grandir dans sa noblesse et sa santé économique. Ma famille et moi conserverons de vous tous un souvenir impérissable.

Merci.

Yves Lévesque Maire