Le 14e Relais pour la vie de Shawinigan se tenait de samedi à dimanche au parc de la rivière Grand-Mère.

La générosité au rendez-vous

TROIS-RIVIÈRES — La générosité des gens de la région s’est une fois de plus manifestée ce week-end à l’occasion des Relais pour la vie de Shawinigan et de La Tuque. Ensemble, les participants de ces deux événements ont recueilli près de 146 000 $ pour la Société canadienne du cancer.

Durant douze heures de samedi soir à dimanche matin, les participants de Shawinigan et de La Tuque ont marché durant 12 heures pour célébrer les survivants du cancer et rendre hommage à ceux qui sont disparus.

Les 171 marcheurs regroupés dans 21 équipes du 14e Relais pour la vie de Shawinigan ont récolté 100 000 $. Lors du premier tour du Relais pour la vie, 80 survivants du cancer et leurs aidants ont ouvert la marche. De plus, les bénévoles ont vendu sur place 1443 luminaires, alors que les coprésidents d’honneur étaient Guy Pellerin et Mylen Pellerin.

L’agente de développement à la Société canadienne du cancer Caroline Lemieux est accompagnée de membres du comité organisateur du Relais pour la vie de La Tuque, soit Marie-Josée Tremblay, Nancy Daunais, Annie Bernier, Jean-Sébastien Tremblay, le président d’honneur de l’événement, Louise Matte-Leclerc, Caroline Filion, Sarah Lynn Doucette, Doris Beaulieu, Nathalie Plourde et Suzie Hébert.

«Nous avons à Shawinigan un des plus beaux Relais pour la vie du Québec. L’endroit est magique», soutient Caroline Lemieux, agente de développement à la Société canadienne du cancer.

Le mot «Famille» était écrit avec des luminaires sur la pente gazonnée du parc. D’une grande signification pour elle, ce mot avait été choisi par la survivante d’honneur du Relais pour la vie de Shawinigan, Marianne Schlegel.

Du côté de La Tuque, les quelque 120 participants répartis dans 12 équipes ont récolté 45 900 $. Le tour des survivants regroupait 50 personnes et leurs aidants. Du début à la fin de l’événement, 250 personnes ont participé au Relais pour la vie de La Tuque.

Par ailleurs, les organisateurs du 7e Relais pour la vie de La Tuque ont vendu 1200 luminaires. Survivant du cancer, le joueur des Loups de La Tuque, Jean-Sébastien Tremblay, a agi à titre de président d’honneur de l’événement.

«Il y avait une belle ambiance. La Tuque est une petite communauté. Tout le monde ou presque connaissait les survivants du cancer. Il s’y dégageait une belle fierté et une belle solidarité», souligne Caroline Lemieux, agente de développement à la Société canadienne du cancer. «Nous avons eu une belle nuit malgré le froid du matin.»