Sur la photo, Denis LaBranche, dg de la Fondation, Sylvie Gagné, responsable de Parcours Solidaires et Mgr André Gazaille, évêque de Nicolet.

La Fondation pastorale du diocèse de Nicolet lance sa campagne de financement

La Fondation pastorale du diocèse de Nicolet vient de lancer sa campagne de financement sous le thème: «Je vois votre foi à l'oeuvre».
Compte tenu de la baisse importante des résultats enregistrée l'an passé, la Fondation souhaite cette année réussir à les redresser afin de poursuivre sa mission et ainsi assurer la vitalité et la pérennité de l'animation pastorale dans le diocèse de Nicolet.
En 2015, une somme de 351 682 $ avait été distribuée à cet effet. Cette aide financière soutient la formation continue des agents de pastorale ainsi que des bénévoles dans les milieux, elle permet aux services diocésains de développer des projets en catéchèse et en liturgie, elle offre du soutien aux communautés moins bien nanties pour des ressources pastorales de qualité.
Or, les moyens financiers de la fondation dépendent directement de la générosité des personnes qui veulent participer à cette mission. L'an dernier, la campagne annuelle avait connu une baisse importante, tant au chapitre du nombre des dons que dans le résultat cumulatif.
Selon le directeur général Denis LaBranche, il avait fallu composer avec une baisse de 30 000 $, ce qui avait porté la cueillette à un peu plus de 180 000 $ pour la collecte de 2015. Ces résultats avaient fait en sorte que la campagne 2015 avait enregistré le plus faible résultat des dix dernières années; la moyenne des années précédentes se situait plutôt aux alentours des 225 000 $.
C'est pourquoi l'évêque de Nicolet, Mgr André Gazaille, compte sur l'appui de la Fondation pastorale et de ses donateurs. «Il ne faut pas oublier qu'au bout du compte, notre objectif est de faire du bien aux personnes et aux communautés, en leur permettant de développer une foi vivante et agissante afin de rendre notre monde meilleur», rappelle Mgr Gazaille.
La Fondation pastorale mettra, ces jours-ci, plus de 60 000 dépliants de sollicitation à la poste, dans différents secteurs du Centre-du-Québec. Cet envoi s'additionne aux quelque 2200 personnes qui reçoivent une lettre expressément adressée, parce qu'elles ont déjà contribué à la fondation.