Amélie Vallée, directrice générale de la Fondation de la SSS de l’Énergie.
Amélie Vallée, directrice générale de la Fondation de la SSS de l’Énergie.

La Fondation de la SSS de l’énergie investit 439 023 $ dans le réseau de la santé

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
Shawinigan — La Fondation de la santé et des services sociaux de l’Énergie a récemment annoncé un investissement de 439 023 $ dans les établissements de la région de l’Énergie du CIUSSS Mauricie — Centre-du-Québec au cours de l’année 2020.

Ce montant a notamment servi à payer différents appareils médicaux et à permettre la concrétisation de projets touchant à la santé physique, à la santé publique, à la jeunesse, aux personnes en perte d’autonomie et à la santé mentale.

Une quinzaine de tablettes électroniques ont notamment été achetées et distribuées dans sept départements afin de faciliter la communication entre les usagers et leurs proches pendant la pandémie de COVID-19.

«La Fondation a joué un rôle de soutien d’autant plus crucial pendant la crise sanitaire. Nous avons toujours su être à l’écoute des besoins mais, cette année, nous avons tenté d’être encore plus efficients. La pandémie a généré son lot de demandes spontanées et la Fondation souhaitait pouvoir y répondre dans l’immédiat. Les membres du personnel de la santé et des services sociaux ainsi que nos usagers ont assurément pu compter sur la générosité de nos donateurs pour améliorer leur quotidien», explique Amélie Vallée, directrice générale de la Fondation de la SSS de l’Énergie.

Un nouvel appareil d’échographie d’une valeur de 75 000 $ destiné à l’urgence de l’Hôpital du Centre-de-la Mauricie a également été acquis grâce aux sommes investies par la Fondation. Aussi, une alliance entre la Fondation de la SSS de l’Énergie, le CIUSSS-MCQ et Culture Shawinigan a permis de maintenir les ateliers des Impatients à Shawinigan, dont l’objectif est de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique.