Patrick Houle, Rico Lord, Gilles Gagnon, Anoki Grenier et Guy Lajoie ont quitté le quai d'Oka mercredi dernier pour participer à l'expédition du Rendez-vous des coureurs des bois, une excursion en canot de 150 km. On les voit ici, en compagnie de Marc Ducharme, président de l'événement, Pascal Quevillon, maire d'Oka et Guy Tremblay, autochtone  d'Oka.

La fin d'un périple de 150 km

Après un périple de quatre jours, cinq coureurs des bois concluront leur traversée en canot de 150 km demain. Les canotiers ont commencé leur expédition du quai d'Oka le 16 juillet dernier et sillonneront le fleuve Saint-Laurent jusqu'à Pointe-du-Lac où leur arrivée est prévue pour samedi à 13 h au parc Antoine-Gauthier. Entre-temps, des arrêts sont prévus pour l'île Saint-Bernard, Lavaltrie et Yamachiche.
Durant cette expédition, qui en est à sa 5e année d'existence, les participants sont invités à vivre le plus fidèlement possible selon les conditions de vie des coureurs des bois du 18e siècle. Ils dormiront donc sous leurs rabaskas comme le faisaient leurs ancêtres et se conformeront à la nourriture et aux vêtements de l'époque. 
Cette aventure est organisée en marge du Rendez-vous des coureurs des bois qui se déroule à Pointe-du-Lac et sur différents sites de Trois-Rivières à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 20 juillet. L'événement, qui en est à sa 15e édition, se veut un rendez-vous avec l'histoire du 18e siècle. Outre cette expédition de quatre jours, une foule d'activités sont prévues dont des simulations de bataille et une introduction aux conditions de vie des nations autochtones à l'époque de la Nouvelle-France.
Les détails de la programmation sont disponibles au www.coureursdesbois.ca.