Les enfants étaient nombreux à célébrer la fête nationale au parc portuaire.

La fête nationale célébrée en grand dans la région

La région a vibré samedi au rythme de la fête nationale du Québec. Des rassemblements et spectacles ont eu lieu aux quatre coins de la région pour célébrer la fierté d'être Québécois.
Les occasions étaient nombreuses pour célébrer la fête nationale. Uniquement sur le territoire de la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie, 52 rassemblements ont été organisés réunissant une centaine d'artistes. Une vingtaine de feux d'artifice et autant de feux de joie ont émerveillé les petits et grands. Tout ceci a été rendu possible grâce au dévouement de 1000 à 1200 bénévoles. 
«C'est pratiquement toute la population mauricienne qui se déplace pour venir fêter la fête nationale. Et c'est ça à la grandeur du Québec. Lorsqu'on parle de fierté, c'en est un bel exemple», estime Sandra Dessureault, présidente de la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie. 
La grande fête régionale se déroulait samedi au parc portuaire de Trois-Rivières où une «escouade de la fierté nationale» et des groupes de la région ont animé cette grande célébration.
Carl Hébert, le duo de musique traditionnelle Goulet-Arsenault, de même que Guy Brière et ses musiciens figuraient à la programmation musicale de ce rendez-vous régional. Sur la grande scène de l'événement, le groupe trifluvien Perséide assurait la première partie du spectacle de l'auteur-compositeur-interprète Simon Boudreau et ses musiciens. La soirée s'est poursuivie à partir de 23 h avec le DJ Dany Janvier. 
Afin de bonifier la fête, le centre-ville de Trois-Rivières s'est animé tout au long du week-end. Une programmation spéciale sur la rue des Forges a été concoctée par la Corporation des événements de Trois-Rivières. 
À Shawinigan, le grand rassemblement du parc de la Rivière-Grand-Mère a eu lieu pour une 75e année. Des spectacles, un feu de joie et des feux d'artifice ont animé cette soirée. Toute la journée de samedi, des activités pour la famille et les enfants étaient organisées. Ces festivités sont, année après année, le plus gros rendez-vous de la région. Samedi soir, le parc était bondé de personnes venues pour assister au spectacle. Selon la SSJB de la Mauricie, il s'agirait du plus ancien rassemblement au même endroit à l'extérieur des grands centres. 
«Grand-Mère a un côté mythique. Le lieu crée un amphithéâtre naturel et le feu de joie est au milieu du parc», note Sandra Dessureault. «C'est un endroit magnifique et les gens se sentent bien dans ce parc. Ils ont un attachement envers la fête nationale et l'endroit où elle est célébrée.» 
Pour la première fois cette année, une fête a été organisée au parc Antoine-Gauthier du secteur Pointe-du-Lac, à Trois-Rivières. Orphelins d'une fête dans le secteur, des résidents de Pointe-du-Lac ont décidé d'ajouter un événement à la programmation de la fête nationale. Et cette fête familiale a été très populaire. La SSJB de la Mauricie parle même d'un «coup de coeur». 
Les festivités de la Saint-Jean se sont déroulées sans anicroche. La Sûreté du Québec autant que le Service de police de Trois-Rivières n'ont rapporté aucun événement particulier ni geste déplorable. 
Malgré un orage qui a frappé une partie de la région samedi, les festivités de la fête nationale ont relativement été épargnées par la pluie. Même si certaines activités ont été momentanément suspendues le temps que les gens se mettent à l'abri, les organisateurs affirment que la fête a pu reprendre une fois l'orage passé.
Vendredi, les organisateurs de certaines fêtes ont dû modifier quelque peu les événements en raison de la pluie. «Les organisateurs des différentes fêtes savent qu'ils doivent avoir un plan B. Ils prévoient un chapiteau ou une salle. Il y a eu un peu moins de monde vendredi en raison de la pluie, mais quand même la réponse populaire a été très positive», souligne Sandra Dessureault.
Des dizaines de spectacles
Vendredi, plusieurs spectacles ont été organisés dans une foule de localités. Sylvain DeCarfuel et le groupe Jériboire se sont produits à Saint-Boniface, alors que les formations Osmoze et Québec inc. ont animé la fête à La Tuque.
Danny Armstrong était à Yamachiche, tandis qu'Éric Dénommé et Philippe Roy tenaient l'affiche à Lac-aux-Sables. Alain Quessy s'est produit à Notre-Dame-de-Montauban, Nelson Voyer et son groupe ont visité Saint-Louis-de-France, tandis que Saint-Sévère accueillait Bernard Simard et André Brunet. 
Sainte-Flore, qui tenait sa 40e fête nationale, a célébré avec la musique traditionnelle des Portageux. Toujours le 23 juin, à Louiseville, un spectacle a mis en vedette les anciens participants à La voix Élie Dupuis, Fred Labrie et Marjolaine Morasse, et en deuxième partie les airs latinos de Dominique Hudson et ses musiciens.
Le Festival de la truite mouchetée de Saint-Alexis-des-Monts proposait le spectacle de la chanteuse country Guylaine Tanguay, et la fête du secteur Shawinigan-Sud présentait Anik St-Pierre et le groupe Boulevard.
Le premier ministre Justin Trudeau à Sainte-Anne-de-la-Pérade.
Justin Trudeau célèbre dans la région
Le premier ministre du Canada Justin Trudeau était de passage en Mauricie vendredi afin de souligner la fête nationale du Québec. Les festivités se poursuivaient samedi aux quatre coins de la région.
Vendredi après-midi, plus d'une centaine de personnes ont accueilli M. Trudeau à son arrivée au parc du Pont de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Le premier ministre s'est rendu disponible pour prendre plusieurs photos et égoportraits avec les gens présents. 
Il a poursuivi son passage en sol mauricien au parc de la Terre-des-Loisirs du secteur Saint-Louis-de-France à Trois-Rivières. Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque était d'ailleurs présent pour accueillir le premier ministre.