Cette année, la Fête nationale n'aura pas lieu au parc portuaire de Trois-Rivières, mais à l'esplanade de l'Amphithéâtre Cogeco.

La Fête nationale aura lieu à l’esplanade de l’Amphithéâtre Cogeco

TROIS-RIVIÈRES — Après les Délices d’automne, c’est au tour de la Fête nationale de Trois-Rivières de déménager près de l’Amphithéâtre Cogeco. L’événement aura lieu sur l’esplanade derrière l’amphithéâtre, un changement qui pourrait ouvrir la porte au retour d’une fête familiale, un volet abandonné il y a plusieurs années.

Ce changement d’emplacement a été convenu lors d’une rencontre entre la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de la Mauricie, qui organise les célébrations autour de la Fête nationale dans toute la région, et la Ville de Trois-Rivières, qui souhaite développer et exploiter davantage l’esplanade. En plus de l’aspect esthétique, ce déménagement représente un pas vers le retour d’activités familiales, reconnaît Guy Rousseau, directeur général de la SSJB.

«C’est plus beau et plus abordable pour tout le monde, croit-il. Et puis, il y a la possibilité de développer cet endroit-là, dans l’éventualité de ramener un événement familial. L’espace gazonné de l’esplanade le permet, alors que le parc portuaire, non.»

Transporter la Fête nationale à cet endroit permettra également d’alléger les mesures de sécurité qui étaient en vigueur au centre-ville, puisque le site de l’esplanade est à l’écart de l’avenue des Draveurs. Par ailleurs, le fait que la scène sera située entre le fleuve et l’amphithéâtre permettrait d’organiser des activités en après-midi, le jour de la Fête nationale, sans que les tests de son pour le spectacle du soir y nuisent, ce qui n’était pas le cas au parc portuaire. L’estrade gazonnée devant la scène permettra également au public d’assister au spectacle aussi bien assis que debout. Enfin, selon le partenariat qui se développerait avec la Corporation des événements de Trois-Rivières, qui gère l’amphithéâtre, la Fête nationale pourrait bénéficier de services, comme l’accès aux toilettes du bâtiment, et de prêt de matériel.

«Ça s’inscrit dans l’idée de la Ville de Trois-Rivières de ramener de plus en plus d’événements à l’esplanade, ajoute Steve Bernier, coordonnateur de la Fête nationale en Mauricie. Il y a un désir de développer cet endroit.»

Le déménagement de la Fête nationale à l'esplanade de l'Amphithéâtre Cogeco ouvre la porte au retour d'une fête familiale, selon la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie.

Retour d’un feu d’artifice?

En s’installant à l’esplanade, la SSJB se permet également d’envisager un éventuel retour du feu d’artifice de la Fête nationale. Mais pour que ce rêve devienne réalité, il faudra trouver d’autres sources de financement, explique M. Bernier.

«Un site comme l’esplanade offre aussi un point de vue sur le fleuve et la rivière Saint-Maurice intéressant pour ramener un feu d’artifice, souligne-t-il. Mais un tel retour impliquerait l’apport de nouveaux partenaires pour nous aider à développer la fête.»

Ces sources de financement pourraient venir de concessions alimentaires et de kiosques de vente qui s’installeraient sur l’esplanade, si la SSJB arrive à en attirer. On mise également sur la contribution volontaire des gens.

«La Fête nationale se veut gratuite, mais ça ne veut pas dire que les gens ne peuvent pas faire un don pour financer les activités, note M. Bernier. On ne peut pas le rendre obligatoire, mais on peut en faire une contribution.»

La SSJB souhaite toutefois se donner le temps d’apprivoiser et de bien occuper le nouveau site avant d’aller de l’avant avec de nouveaux projets comme le retour d’une fête familiale ou d’un feu d’artifice.

La programmation de la Fête nationale sera dévoilée le 5 juin prochain.