Les nombreux visiteurs de la Fête des moissons de Saint-Justin ont pu en apprendre davantage sur les métiers d’autrefois. Sur la photo, on aperçoit Valérie Pellerin.

La Fête des moissons en progression

SAINT-JUSTIN — La Fête des moissons de Saint-Justin récolte le fruit de ses efforts. L’activité qui souligne la fin des récoltes et qui promeut l’achat local ne cesse de grandir d’année en année.

La dernière Fête des moissons a eu lieu dimanche.

Quelque 50 exposants ont pris part à cette fête où les visiteurs se promènent d’un stand à l’autre à la recherche de bijoux, savons, produits d’érable et autres légumes bio et œuvres littéraires. Cinquante producteurs et artisans, c’est une dizaine de plus que l’an dernier. L’achalandage est aussi en croissance, note Marie-Anne Lapointe, responsable de cette activité.

«On élargit le nombre d’exposants d’année en année. On a de plus en plus de demandes de producteurs provenant de l’extérieur de la région. On a eu un bon achalandage, entre 1500 et 2000 personnes. On a des visiteurs d’ici, mais aussi des gens de Montréal qui viennent nous visiter, des gens de Québec», énumère Mme Lapointe, secrétaire-trésorière et responsable des loisirs à la Municipalité de Saint-Justin.

L’organisation de la Fête des moissons privilégie la présence de producteurs et d’artisans locaux, mais accueille aussi des producteurs de Trois-Rivières, de Shawinigan, de Joliette et de Terrebonne.

«La Fête des moissons est devenue un événement attendu et connu, estime Mme Lapointe. C’est très familial. Avec l’Expo autos, on a eu 185 voitures anciennes et modifiées. On avait des jeux gonflables, une mini ferme, une tour d’escalade pour les enfants et les adolescents, des démonstrations de métiers d’autrefois. On en a pour tous les goûts.»

La Fête des moissons de 2020 aura lieu le samedi 19 septembre.