Le Nouvelliste
La bâtisse de l’ex-usine Belgo est démolie à 50 %.
La bâtisse de l’ex-usine Belgo est démolie à 50 %.

La démolition de la Belgo devrait prendre fin en février

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Shawinigan — Démolir l’ex-usine Belgo prendra plus de temps que prévu. Le chantier mené par l’entreprise estrienne René St-Pierre devait être terminé à la fin du mois de décembre. Les travailleurs vont plutôt prendre une pause du temps des Fêtes pour être de retour en janvier, si bien que le «mur de la honte» devrait disparaître à jamais vers le début du mois de février.