L’unité de neurologie du CHAUR est aux prises avec une éclosion de COVID-19. Jusqu’à maintenant, 46 personnes ont contracté la maladie.
L’unité de neurologie du CHAUR est aux prises avec une éclosion de COVID-19. Jusqu’à maintenant, 46 personnes ont contracté la maladie.

La COVID-19 progresse en Mauricie et au CHAUR

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — La pandémie de COVID-19 poursuit sa progression en Mauricie. Les plus récentes données de la Santé publique font état de 49 nouveaux cas en Mauricie et au Centre-du-Québec, dont 32 uniquement en Mauricie. L’éclosion de l’unité de neurologie du Centre hospitaliser affilié universitaire régional (CHAUR) a de son côté entraîné 46 cas jusqu’à maintenant.

Les 49 nouveaux cas de COVID-19 enregistrés sur l’ensemble du territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) portent à 473 le nombre de cas actifs dans la région.

Seul secteur de la Mauricie au palier d’alerte maximal (zone rouge), Trois-Rivières a enregistré 20 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures.

Situé dans cette ville, le CHAUR connaît une importante éclosion à son unité de neurologie. Jusqu’à maintenant, 19 patients et 27 professionnels ont contracté le coronavirus. Les employés touchés doivent s’isoler à la maison, alors que les nouveaux patients doivent être envoyés prioritairement dans les autres hôpitaux de la région.

Plusieurs mesures ont été mises en place pour contrôler cette éclosion comme «le dépistage systématique chez les usagers et le personnel, la suspension des visites, sauf celles pour des fins humanitaires, le rehaussement des mesures de prévention et contrôle des infections, et l’arrêt des admissions sur l’unité», assure le CIUSSS MCQ.

Toujours en zone orange, la MRC de Maskinongé et Shawinigan recensent respectivement cinq et six nouveaux cas. Un autre cas a aussi été dépisté dans la MRC des Chenaux.

Les hospitalisations demeurent stables. On dénombre toujours mercredi 23 personnes hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

Du côté du Centre-du-Québec où tous les secteurs sont en zone rouge, 12 des 17 nouveaux cas dépistés l’ont été dans la MRC de Drummond. Les MRC d’Arthabaska et de Bécancour ont deux nouveaux cas chacune, alors que la MRC de Nicolet-Yamaska en enregistre un de plus que mardi.

De nombreux cas COVID-19 à Drummondville sont attribuables à une éclosion de COVID-19 en cours à la Ferme des Voltigeurs. Jusqu’à maintenant, 32 employés et deux sous-traitants de l’entreprise d’élevage, d’abattage et de transformation de la volaille ont été contaminés. Des mesures sont mises en place avec la Santé publique afin d’éviter une éclosion comme celle de l’usine Olymel, à Yamachiche, lors de la première vague de la pandémie.

Une autre éclosion dans une résidence privée pour aînés est rapportée par la Santé publique. Deux cas de COVID-19 ont été dépistés au pavillon Gabriel de Trois-Rivières des Résidences Cardinal Roy.

Quatre nouvelles écoles de la Mauricie ont fait leur apparition mercredi sur la plus récente version de la liste des écoles touchées par la COVID-19 du ministère de l’Éducation du Québec. Des élèves ou membres du personnel du Collège Marie-de-l’Incarnation et des écoles Madeleine-de-Verchères, Sainte-Marie et Félix-Leclerc ont reçu un résultat positif à un test de dépistage. L’Académie des Estacades de Trois-Rivières et l’école secondaire Val-Mauricie de Shawinigan figurent aussi sur la liste en raison de nouveaux cas détectés.

Par ailleurs, les parents du pavillon Saint-Sacrement de l’école alternative Freinet de Trois-Rivières ont à nouveau reçu une lettre mercredi leur indiquant qu’un cas avait été dépisté dans l’école.

Au Centre-du-Québec, cinq écoles ont été ajoutées à la liste du ministère. Cette région compte jusqu’à maintenant 31 écoles affectées par des cas de COVID-19.