La 62e édition du téléthon du Noël du Pauvre aura lieu le 27 novembre prochain. Sur la photo, on retrouve Pierre Normand, président du conseil d’administration du Noël du Pauvre, Sophie Bernier, animatrice du téléthon, Nancy Sabourin, chef des services français de Radio-Canada Mauricie et Centre-du-Québec, Martin Leblanc, président d’honneur et Jean Boulet, ministre régional.
La 62e édition du téléthon du Noël du Pauvre aura lieu le 27 novembre prochain. Sur la photo, on retrouve Pierre Normand, président du conseil d’administration du Noël du Pauvre, Sophie Bernier, animatrice du téléthon, Nancy Sabourin, chef des services français de Radio-Canada Mauricie et Centre-du-Québec, Martin Leblanc, président d’honneur et Jean Boulet, ministre régional.

La COVID-19 n'aura pas le dernier mot sur le téléthon du Noël du Pauvre

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — La pandémie a évidemment freiné les ardeurs de plusieurs événements-bénéfice cette année, mais elle n’aura cependant pas eu raison du 62e téléthon du Noël du Pauvre qui aura bel et bien lieu le 27 novembre prochain, à la salle J.-Antonio-Thompson. Une édition qui sera certes différente des dernières années, mais qui est également plus essentielle que jamais en contexte de pandémie afin de répondre aux besoins grandissants des derniers mois.

Au cours des dernières semaines, l’organisation de l’événement s’est donc retroussé les manches et a fait le choix de sauter à pieds joints dans cet énorme projet qui consiste à amasser des dons visant à aider des familles démunies de la région à passer un plus beau Noël, malgré les embûches en lien avec la pandémie qui ont pu se mettre sur son chemin.

«On s’est posé la question une seconde et quart et on s’est dit que s’il y avait une année où on devait faire le Noël du Pauvre, c’était bien cette année. Et au lieu de se demander qu’est-ce qu’on ne peut plus faire, on s’est demandé qu’est-ce qu’on peut encore faire et la liste est très longue. Donc on va faire un très beau spectacle télévisuel qui va être différent et qu’on va bâtir avec une tout autre pensée», explique Nancy Sabourin, chef des services français de Radio-Canada Mauricie et Centre-du-Québec.

Ainsi, dès 17 h, le vendredi 27 novembre, le téléthon du Noël du Pauvre s’ouvrira comme prévu, mais avec quelques ajustements au programme, assure-t-on, pandémie oblige.

«Même si on ne sait pas encore complètement ce à quoi tout ça va ressembler, ce sera assurément quelque chose de différent cette année, car il n’y aura pas de spectateurs qui vont pouvoir assister à l’événement. Mais il y aura encore des témoignages et des numéros musicaux, mais je pense que dans les propos, on va avoir une touche de profondeur. On va donc mettre un trait sur une année pas facile, mais qui aura laissé des valeurs de solidarité très profondes dans la communauté», précise Mme Sabourin.

D’ailleurs, bien que certains détails restent à ficeler, il se pourrait bien que la 62e édition soit plus courte qu’à l’habitude et se termine un peu plus tôt, soit à 22 h, en raison du contexte actuel.

Martin Leblanc, associé de la firme de comptables Mallette assure la présidence d’honneur de l’événement.

En ce qui a trait aux événements-bénéfice organisés en marge du téléthon, ils auront également lieu pour la plupart, mais seront eux aussi soumis à quelques changements afin de s’assurer de respecter les mesures sanitaires en vigueur.

«Ça va être fait différemment également de ce côté-là. D’ailleurs, ce matin, on a eu une assemblée annuelle et les gens venaient chercher des idées. Il va donc avoir encore des activités pré-téléthon et il y en a déjà eu avant aujourd’hui, mais je pense que le soir du téléthon, il va se passer quelque chose de particulier. C’est pourquoi on n’a pas d’objectif en terme financier encore cette année, sauf celui d’aider le plus de gens possible dans la région», soutient Nancy Sabourin.

Martin Leblanc à la présidence d’honneur

La 62e édition du téléthon se déroulera cette année sous la présidence d’honneur de Martin Leblanc, associé de la firme de comptables Mallette. Ce dernier était loin de se douter de ce qui l’attendait cette année, alors qu’il avait préalablement accepté en 2019 d’être le président d’honneur de l’édition 2020.

«Je ne m’attendais pas du tout à une édition comme ça. En 2019, on m’avait approché, mais mon manque de temps et mes autres obligations m’empêchaient de le faire, mais j’avais promis d’y être pour 2020. Jamais on n’aurait pensé avoir une année comme celle-là, mais il faut faire le téléthon quand même. Ce que j’aime, c’est que l’ensemble de l’organisation se mobilise et le fait quand même, surtout cette année où encore plus de gens vont en avoir besoin», souligne-t-il.

Sophie Bernier, chef d’antenne au Téléjournal de Radio-Canada Mauricie et Centre-du-Québec sera quant à elle de retour à la barre de cette émission spéciale pour une cinquième année consécutive.

Rappelons que pour chaque dollar versé au Noël du Pauvre, une somme de 0,92 $ retourne directement en dons pour les personnes plus démunies, et ce, dans chacun des secteurs où sont effectués les dons.

L’an dernier, 534 970 $ ont été amassés grâce au téléthon et aux activités organisées en parallèle et ont été remis à plus de 4500 familles de la région qui vivent dans le besoin.