La construction en villégiature populaire

LA TUQUE — La Ville de La Tuque a dressé son bilan des permis de construction pour l’année 2018. Un total de 1455 permis de construction ont été délivrés au cours de l’année 2018 pour une valeur totale de 32 millions de dollars. C’est un peu moins de permis qu’en 2017, mais la valeur est à la hausse de 1,3 million de dollars. On remarque toutefois que la construction en villégiature est toujours populaire en Haute-Mauricie.

Au total, 38 permis ont été délivrés pour la construction de nouveaux chalets de villégiature sur le territoire de la municipalité, ce qui porte à 197 le nombre de nouveaux chalets qui ont vu le jour à La Tuque au cours des cinq dernières années. En comparaison, il s’est construit 48 nouvelles maisons unifamiliales à La Tuque pour la même période de cinq ans.


« Nous sommes heureux de constater que notre territoire est toujours autant prisé par les villégiateurs de l’extérieur de la région  »
Pierre-David Tremblay, maire de La Tuque

«Nous sommes heureux de constater que notre territoire est toujours autant prisé par les villégiateurs de l’extérieur de la région. Cela représente des retombées économiques et touristiques importantes pour notre milieu. Nous sommes également très heureux de ce bilan positif qui démontre que nous avons de beaux projets d’amélioration à La Tuque. Nous sommes sur la bonne voie et nous espérons que l’année 2019 sera toute aussi positive en matière de construction», a indiqué le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay.

Le territoire de villégiature à La Tuque est grandement convoité par les Québécois. Lors du tirage au sort de la SEPAQ pour l’attribution de 10 nouveaux baux de villégiature rendus disponibles par le gouvernement du Québec dans la région du Haut-Saint-Maurice, ce sont 1039 personnes qui se sont inscrites dans l’espoir de remporter la mise. L’agglomération de La Tuque compte actuellement 4145 baux de villégiature.

Le projet de construction le plus important parmi les permis émis par la municipalité en 2018 est celui de l’agrandissement de l’urgence au centre de services du Haut-Saint-Maurice du CIUSSS MCQ. Le permis pour ces travaux totalise 8,3 millions $. Le deuxième projet le plus important de 2018 est celui du réaménagement du Carrefour La Tuque qui comprend, entre autres, les nouveaux locaux du palais de justice. Ces deux chantiers sont toujours en cours.

Le bilan 2018 détaille, entre autres, 455 permis pour de la rénovation résidentielle, 162 permis pour la construction d’un bâtiment accessoire résidentiel et 36 permis pour un agrandissement résidentiel.