Luc Dostaler, maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel .

La consommation de cannabis interdite dans les lieux publics

TROIS-RIVIÈRES — Comme prévu, la Municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel a adopté un règlement, lundi soir, interdisant la consommation de cannabis dans les lieux publics.

Le règlement a été adopté à l’unanimité par le conseil municipal. Ainsi, il prévoit qu’il est interdit de fumer du cannabis sur tout terrain qui est la propriété de la Municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel comme, par exemple, les rues, les chemins publics, les trottoirs et les espaces de stationnement. Cela inclut les terrains où se trouvent des pistes cyclables ainsi que le parc nature La Gabelle. Il est aussi interdit de fumer du cannabis dans des événements publics comme des festivals ou des fêtes de quartier, sous réserve d’une autorisation émise par la Municipalité. Jeter un mégot de cannabis dans un lieu public est également prohibé.

Les contrevenants s’exposent à une amende minimale de 250 $ et maximale de 750 $. En cas de récidive, l’amende double. Une odeur de cannabis suffit à établir que la personne fume ou consomme du cannabis, à moins qu’elle ne présente une preuve contraire.

Notre-Dame-du-Mont-Carmel a choisi d’encadrer davantage la consommation de cannabis notamment pour éviter que les citoyens soient incommodés par l’odeur ou la fumée.

Rappelons que des municipalités de la région ont déjà statué concernant la consommation du cannabis. Plusieurs ont décidé de s’aligner sur la Loi encadrant le cannabis qui correspond à peu près à la réglementation sur la cigarette comme Trois-Rivières et Nicolet. Comme Notre-Dame-du-Mont-Carmel, La Tuque interdit aussi la consommation du cannabis dans les lieux publics. Shawinigan a quant à elle adopté des mesures plus restrictives que celles prévues par la Loi encadrant le cannabis. Plusieurs municipalités demeurent en réflexion.