Mgr Luc Bouchard

La communauté catholique ébranlée par l'attentat

L'attentat dans une mosquée de Québec dimanche soir a ébranlé toute la province peu importe la religion. Dès les petites heures du matin lundi, des communautés chrétiennes de la région ont tenu à exprimer leur compassion et à dénoncer les gestes qui ont coûté la vie à six personnes et fait de nombreux blessés.
L'évêque de Trois-Rivières, Mgr Luc Bouchard, a joint sa voix aux nombreuses réactions et appelé à la prière «spécialement pour les victimes, les personnes blessées, leur famille, leurs proches, mais aussi pour les personnes qui ont commis ces actes».
«Je désire exprimer toute ma compassion et je m'associe totalement à la douleur des proches et des familles des victimes, ainsi qu'à l'Église catholique de Québec, qui voit l'horreur frapper des frères et des soeurs de la communauté musulmane», a-t-il mentionné par voie de communiqué.
Devant ces nombreux gestes d'horreur survenus dans les derniers mois, Mgr Bouchard rappelle, plus que jamais, l'importance de construire une civilisation d'amour, de non-violence et de paix.
Même son de cloche du côté de la paroisse Sainte-Marguerite-d'Youville de Shawinigan qui a tenu à réagir à la tragédie de dimanche soir. 
«La grande communauté chrétienne de la paroisse Sainte-Maguerite-d'Youville tient à exprimer ses plus vives sympathies aux familles des victimes ainsi qu'à nos frères et soeurs musulmans», a-t-elle affirmé via communiqué.
La paroisse invite elle aussi à demeurer unis et solidaires dans la prière pour qu'advienne un monde d'amour, de paix et d'harmonie.