Le Nouvelliste
Ils sont de plus en plus nombreux à découvrir les délices du poulamon.
Ils sont de plus en plus nombreux à découvrir les délices du poulamon.

La chair du poulamon prend du galon

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE — Depuis environ cinq ans, le Festival des petits poissons des chenaux de Sainte-Anne-de-la-Pérade a mis en place des stratégies pour faire connaître les bonnes façons d’apprêter le poulamon et de profiter de sa saveur qui rappelle la morue. Résultat, les pêcheurs veulent plus souvent qu’avant ramener leurs prises à la maison et les dons de poulamons remis annuellement à Moisson Mauricie et Centre-du-Québec sont en déclin, constate la responsable de communications chez Moisson MCQ, Geneviève Marchand.