Jean Boulet

La CAQ en tête dans Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Selon le dernier sondage mené le 5 septembre par Mainstreet pour le compte du Groupe Capitales Médias, le candidat caquiste Jean Boulet pourrait être le prochain député dans Trois-Rivières.

Ce dernier sondage d’une série de quatre en Mauricie vient compléter le plus récent portrait de la Mauricie. Selon le sondage, 27,8 % des intentions de vote des électeurs du comté de Trois-Rivières sont destinées au candidat caquiste Jean Boulet contre 20,2 % pour le député sortant du Parti libéral du Québec, Jean-Denis Girard, avec une marge d’erreur de 4,3 %. Suivent ensuite le Parti québécois avec 15,6 %, Québec solidaire avec 10,4 % et les autres partis à 3 % des intentions de vote. Le sondage fait également ressortir que 22,9 % des électeurs de Trois-Rivières sont encore indécis à moins de 20 jours des élections.

«Je trouve ce résultat très stimulant, mais je ne tiens rien pour acquis. Cependant, ça m’apparaît tout à fait compatible à ce que je vois sur le terrain et aux commentaires des électeurs. Ce qui m’importe c’est que Trois-Rivières ait une voix forte à Québec. Je vais poursuivre mon travail et nous verrons le 1er octobre le vrai résultat», a commenté Jean Boulet.

Il ajoute que le 22,9 % d’indécis est un autre signe qu’il est important de poursuivre le travail sur le terrain. «Il y a des gens qui sont encore incertains et qui sont à l’écoute. Ça nous incite à faire encore plus et à parler davantage de ce que nous voulons apporter pour aller chercher ces électeurs», affirme M. Boulet.

De son côté, Jean-Denis Girard, député sortant du Parti libéral du Québec, préfère ne pas se laisser influencer par les sondages.

«Si l’on se fie qu’aux sondages, je n’aurais pas été là en 2014. Les sondages prédisaient alors une défaite et pourtant, j’ai remporté l’élection», lance M. Girard. Ce dernier ajoute que sur le terrain, il a une très belle réception de la part des électeurs. «C’est encore mieux qu’en 2014. Maintenant, les gens me connaissent et savent ce dont je suis capable. Je suis très fier de mes réalisations», précise-t-il. D’ailleurs, pas question de faire relâche pour le candidat sortant qui multiplie les apparitions publiques dans son comté. «Je suis très présent. Les gens me parlent, me posent des questions et me confient leurs demandes. Je ne compte vraiment pas laisser les sondages influencer ma manière de travailler. Je vais poursuivre mes rencontres et nous verrons le 1er octobre ce que les électeurs décideront», affirme M. Girard.

Une vague caquiste?
Les trois derniers sondages menés en Mauricie ont démontré que la CAQ mène avec 34,4 % des intentions de vote dans Champlain, 29,4 % dans Laviolette-Saint-Maurice et 31,1 % dans Maskinongé. Elle est suivie de près par le PLQ avec 19,3 % dans Champlain, 15,5 % dans Laviolette-Saint-Maurice et 23,5 % dans Maskinongé. De son côté, le PQ est troisième, avec 14,1 % des intentions de vote dans Champlain, 19,3 % dans Laviolette-Saint-Maurice et 9,5 % dans Maskinongé.

Toujours beaucoup d’indécis
Est-ce que le débat des chefs qui aura lieu le 13 septembre prochain saura rallier les troupes et conforter les indécis dans leur choix? Steve Pinkus, vice-président recherche Mainstreet, estime que les Québécois auront une première véritable occasion dans cette élection de voir les quatre principaux dirigeants s’affronter lors d’un débat. «Depuis la fête du Travail, nous sommes vraiment entrés dans la deuxième phase de la campagne. Après les premières confrontations autour des candidats à problèmes, les chefs et leurs candidats commencent en effet à discuter des vrais enjeux», souligne-t-il.

Il ajoute que même si le débat des chefs est utile pour mettre en valeur certains engagements susceptibles de séduire une nouvelle partie de l’électorat, c’est aussi un moment crucial au plan stratégique.

Méthodologie: le sondage a été réalisé par un système de réponse interactif le 5 septembre auprès de 525 répondants. Il vient avec une marge d’erreur de 4,3 % 19 fois sur 20.

Trois-Rivières
CAQ: 27,8%

PLQ: 20,2%

PQ: 15,6%

QS: 10,4%

Autres: 3%

Indécis: 22,9%