Donald Martel

La CAQ a trouvé ses candidats

TROIS-RIVIÈRES — La Coalition avenir Québec a presque terminé son repêchage de candidats en Mauricie. Si Maskinongé n’a toujours pas de candidat désigné, Champlain et Trois-Rivières ont leurs porte-couleurs.

Donald Martel, député caquiste de Nicolet-Bécancour, est responsable du recrutement régional des candidats en vue de l’élection de l’automne. Il confirme que son travail est terminé pour Trois-Rivières et Champlain.

«Une personne est candidate dans Trois-Rivières et je suis très content de cette prise», déclare M. Martel, heureux de proposer une équipe de candidats qu’il qualifie de haute qualité.

M. Martel refuse de dévoiler le nom des candidats.

Selon le député, la CAQ fera connaître sa candidate ou son candidat dans la circonscription de Champlain dans deux semaines. Me Sonia LeBel est fortement pressentie pour faire la lutte au député sortant, le libéral Pierre Michel Auger.

L’annonce de la CAQ pour la circonscription de Trois-Rivières devrait avoir lieu d’ici la fin du mois de mai. Le nom de Me Jean Boulet, avocat bien connu à Trois-Rivières et frère de la ministre libérale Julie Boulet, circule à cet effet.

Contacté vendredi par Le Nouvelliste, Jean Boulet maintient ce qu’il affirmait il y a quelques jours. Me Boulet racontait alors qu’une candidature pour la CAQ n’était pas dans ses projets pour l’instant.

Des intéressés dans la circonscription de Maskinongé
La circonscription de Maskinongé est toujours orpheline de candidat pour la CAQ.

Selon M. Martel, des gens ont manifesté l’intérêt de représenter le parti dirigé par François Legault. Aucune annonce ne semble prévue à court terme.

Jusqu’à maintenant, une seule candidature de la CAQ a été confirmée en Mauricie. Il s’agit de Marie-Louise Tardif dans la circonscription de Laviolette-Saint-Maurice.