Voici de quoi ont l’air ces espaces innovants.

Keranna: d’autres classes suivront le modèle

Trois-Rivières — L’été dernier, l’Institut secondaire Keranna de Trois-Rivières inaugurait ses «espaces innovants» pour les dix classes de 1re et 2e secondaires, des salles de classe entièrement rénovées dont le mobilier est flexible et ergonomique, ce qui assure beaucoup plus de flexibilité aux enseignants. Ce projet semble produire l’effet escompté et dès l’été prochain, des travaux seront entrepris afin de convertir les salles de classes des élèves de 3e secondaire.

Il s’agit d’un projet, rappelons-le de 1,5 million $. L’établissement dit constater déjà des retombées de cette approche. Au terme d’une journée portes ouvertes qui a permis au public de découvrir ces nouvelles classes, les inscriptions en première secondaire pour 2019-2020 affichaient déjà complet et une liste d’attente a dû être créée.

La directrice de l’école, Julie L’Heureux, constate que les modifications apportées aux espaces d’enseignement ont généré «des retombées sur la motivation des acteurs de notre communauté, tant au niveau des élèves que des enseignants».

Il n’y a pas que le mobilier flexible et ergonomique qui fasse effet. Les classes sont très illuminées et la proximité avec les enseignants est accrue, ce qui leur permet d’adapter et de personnaliser leurs cours.

La directrice des services pédagogiques, Marie-Hélène Boucher, constate que les élèves ont hâte d’aller à leurs cours. «Certains élèves nous ont même dit que c’est comme une récréation où l’on apprend», signale-t-elle.

Soutenu par l’équipe-école, ce projet vise à optimiser les lieux d’apprentissage, ce qui donne à l’enseignant plus de liberté pédagogique et à l’élève, la possibilité de laisser libre cours à sa créativité et à son individualité, indique l’établissement.

Keranna souligne que selon les résultats scolaires publiés par l’Institut Fraser chaque année, «Keranna se trouve toujours dans les premiers de la région, écoles publiques et privées confondues et son taux de diplomation est de 99 % à 100 % année après année».

La directrice souligne que ces résultats sont atteints «sans faire aucune sélection d’élèves». Keranna accueille en effet tant les élèves doués que des élèves en difficulté qu’elle estime représenter d’ailleurs 25 % de sa clientèle.

Dans quelques semaines, Keranna annoncera qui sont les entreprises partenaires pour la réalisation des Espaces innovants destinés aux élèves de 3e secondaire. Keranna, rappelons-le, accueille 630 filles et garçons de la 1re à la 5e année du secondaire.