Yannick Lord règle ses dossiers avec la justice

TROIS-RIVIÈRES — Yannick Lord, un homme de 42 ans, a disposé de ses dossiers mardi, au palais de justice de Trois-Rivières, en plaidant coupable aux accusations portées contre lui.

En fait, il a admis s’être livré à des voies de fait sur une femme entre mars et avril 2019 et s’être introduit par effraction dans la maison de celle-ci. Il a aussi reconnu avoir conduit dangereusement son véhicule et avoir commis un bris de probation en ne respectant pas ses obligations sur son cheminement thérapeutique. Il a par contre bénéficié d’un acquittement ou d’un arrêt des procédures sur les autres chefs tels que méfait, voie de fait, harcèlement criminel, délit de fuite et bris de probation.

Son avocate, Me Mélanie Bédard, a obtenu du tribunal que son client fasse l’objet d’un rapport présentenciel pour guider le tribunal sur la peine à prononcer. Elle a notamment rappelé que, depuis les événements, Yannick Lord avait complété avec succès une thérapie au Centre l’Autre côté de l’ombre et qu’il avait maintenant un travail.

Son dossier a été reporté au 14 octobre pour les plaidoiries sur la sentence.