Le montant des vols dont les cinq accusés sont soupçonnés être les auteurs entre janvier 2017 et septembre 2018 dépasse les 500 000$.

Vols d'outils: cinq jeunes accusés

TROIS-RIVIÈRES — Cinq jeunes hommes de la région de Lanaudière font face à la justice en lien avec une importante série de vols perpétrés auprès d’une vingtaine d’entreprises de Trois-Rivières.

Les suspects ciblaient principalement les outils utilisés par des entreprises spécialisées. On parle notamment d’entrepreneurs en construction et rénovation, de plombiers, de commerces de réfrigération et de climatisation, d’un fabricant d’armoires, d’un commerce de piscine, d’une compagnie de pieutage, d’entreprises de télécommunications et d’autres commerces ayant tous besoin d’outils spécifiques de valeur.

Les suspects s’introduisaient par effraction dans les commerces ou encore volaient les véhicules de services dans lesquels se trouvaient les outils. Dans un cas plus spécifique qui visait l’entreprise Aubin Pélissier et sa flotte de véhicules, ils auraient même pris soin de voler auparavant un camion et une remorque pour y placer toute la marchandise. Encore là, ils avaient aussi volé un camion de services.

À titre approximatif, le montant des vols dont ils sont soupçonnés être les auteurs entre janvier 2017 et septembre 2018 dépasse les 500 000$. Chacun des individus avait un rôle dans ces délits: certains volaient la marchandise, d’autres agissaient comme chauffeurs alors que d’autres recelaient les biens volés.

Une enquête nommée projet Pompadour a été menée par le service de police de Trois-Rivières pour tenter de mettre un terme à cette série de vols et coincer les malfaiteurs. Les efforts n’ont pas été vains puisque le 8 septembre 2018, trois suspects avaient été surpris en flagrant délit de vol. Deux autres hommes avaient aussi été arrêtés dans le cadre de l’opération policière.

Il s’agit d’Alexandre Goulet, 22 ans de St-Charles-Borromée, d’Olivier-Justin Wacquiez, 25 ans de St-Lin-Laurentides, Cédric Dupras, 22 ans de Rawdon, Kevin Prévost, 33 ans de St-Gabriel-de-Brandon, et de Samuel Therrien, 19 ans de St-Jacques. À la lecture des dénonciations autorisées par le procureur de la Couronne, Me Éric Boudreau, pas moins d’une cinquantaine de chefs d’accusation ont été portés contre l’un ou l’autre de ces individus. Les délits qui leur sont reprochés consistent en des vols de véhicules ou tentatives de vol de véhicules, vols d’outils ou tentatives de vol, introductions par effraction et vols, trafic d’outils, possession d’outils sachant qu’ils avaient été volés et méfaits. Ils ont également été accusés de complot en vue de commettre des vols. Dans certains cas, des accusations ont été portées pour des infractions similaires qui auraient eu lieu dans d’autres districts judiciaires.

Pour l’instant, trois des cinq accusés sont détenus, soit Alexandre Goulet, Olivier-Justin Wacquiez et Samuel Therrien. Les deux autres ont pu reprendre leur liberté pour la durée des procédures judiciaires mais avec des conditions à respecter. Certains des dossiers reviendront devant la cour le 29 janvier en vue de fixer des dates d’enquête préliminaire.