Le dépanneur Gem situé au 1701, 15e rue à Grand-Mère a été victime d'un vol qualifié mercredi soir. La jeune commis a été aspergée de poivre de cayenne par l'un des deux suspects qui sont toujours recherchés par la Sûreté du Québec.

Vol qualifié à Grand-Mère: une jeune commis aspergée au poivre de cayenne

Une jeune commis de dépanneur a été aspergée de poivre de cayenne mercredi soir, alors que deux individus ont fait irruption dans le dépanneur Gem de la 15e Rue dans le secteur Grand-Mère, à Shawinigan.
Les deux suspects sont entrés au dépanneur vers 22 h. L'un était armé d'un pistolet, et l'autre d'une bombonne de gaz irritant. Il a aspergé la jeune commis qui a été incommodée, explique le sergent Hugo Fournier de la Sûreté du Québec.
Les deux suspects ont ensuite pris la fuite à pied dans une direction inconnue. Ils ont réussi à s'emparer d'un petit montant d'argent et de cigarettes. Les deux suspects mesurent environ 5 pieds 8 pouces et sont plutôt minces. Ils seraient tous deux âgés dans la vingtaine. 
Le premier, armé d'un pistolet, portait un manteau d'hiver noir gonflé, un capuchon, des lunettes de ski et des gants gris. Il portait aussi des jeans bleus et des bottes brunes. Le second avait un chandail noir enroulé autour de la tête sur lequel la lettre «B» était visible. Il portait aussi un chandail gris foncé. Au moment du vol, l'endroit était désert et aucun client n'a été témoin de l'événement. 
Selon la copropriétaire du dépanneur, Normande Gervais, la commis de 23 ans a pu retourner chez elle avec son véhicule après la visite des policiers. Elle assure qu'elle se portait bien malgré les événements et devrait normalement se présenter au travail samedi comme prévu. Mme Gervais a tenté d'entrer en contact avec elle hier matin, mais sans succès. 
La propriétaire s'est montrée satisfaite de la réaction de celle qu'elle emploie depuis maintenant deux ans.
«Elle a fait ce qu'elle devait faire. Elle a bien géré la situation», souligne-t-elle. 
Le dépanneur Gem vivait un troisième vol qualifié en dix ans. Mme Gervais consent que cela fait partie de la réalité des dépanneurs et espère pouvoir passer à autre chose le plus rapidement possible. «C'est une fatalité. L'important, c'est qu'il n'y ait pas eu de casse [mercredi]», mentionne-t-elle.  
Toute personne possédant des informations concernant cet événement peut communiquer de façon confidentielle avec la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.