Vol d'un véhicule: Jimmy Bauer sera évalué sur son aptitude à comparaître

Trois-Rivières — Jimmy Bauer, cet individu de 43 ans qui aurait volé une voiture à Trois-Rivières dimanche soir pour ensuite être arrêté à Lavaltrie au terme d’une poursuite policière, était de retour devant le tribunal mardi matin au stade de son enquête sur caution.

Le discours incohérent et hystérique qu’il a tenu lorsque le juge Jacques Lacoursière s’est adressé à lui par visioconférence à la prison de Trois-Rivières lui a valu d’être envoyé au Centre régional de santé mentale pour y subir une évaluation psychiatrique sur son aptitude à comparaître. Tout dépendant du résultat, il n’est pas exclu qu’une seconde évaluation soit demandée par son avocat, Me Gabriel Devault Auger, sur sa responsabilité criminelle.

Sa cause a été reportée au 15 juin.

Rappelons que dimanche soir, le suspect s’est assis sur le siège du conducteur d’une voiture alors qu’une jeune femme était assise côté passager. Il était alors armé d’une pierre. La jeune femme a tout juste eu le temps de sortir avant qu’il ne démarre en trombe avec la voiture.

Appelés sur les lieux, les policiers ont ratissé le secteur et ont fait appel à la Sûreté du Québec. Le véhicule a finalement été aperçu sur l’autoroute 40 à la hauteur de Louiseville. Les policiers ont demandé du renfort à leurs collègues des postes de Berthierville et de Lavaltrie.

L’individu a réussi à éviter un premier tapis à clous disposé sur la chaussée. Un peu plus loin, un autre tapis à clous a été installé et cette fois-ci, les forces de l’ordre ont été en mesure de l’arrêter. Bauer doit maintenant répondre à des accusations de vol qualifié, fuite, entrave au travail des policiers et possession de méthamphétamine.