Vol de cuivre: la suspecte libérée

La femme qui a été arrêtée, lundi après-midi, alors qu'elle était cachée au deuxième étage de l'église Saint-Philippe, à Trois-Rivières, a été libérée sous promesse de comparaître.
Elle pourrait faire face à plusieurs accusations dont introduction par effraction et possession d'outils de cambriolage.
Rappelons qu'une grande quantité de cuivre a été détachée du toit et des clochers de l'église.
Aucune autre arrestation n'a été effectuée dans ce dossier.