William Richard Turner a été accusé, mercredi matin, de vol qualifié en lien avec le délit commis à la succursale de la Banque Royale située aux Galeries du Cap le 12 avril.

Vol à la Banque Royale: William Richard Turner comparaît

William Richard Turner, 48 ans, a formellement été accusé, mercredi matin, de vol qualifié en lien avec le délit commis à la succursale de la Banque Royale située aux Galeries du Cap le 12 avril.
Lorsqu'il a été amené devant le juge Jacques Trudel, le suspect, qui s'est présenté comme unilingue anglophone, a indiqué ne pas avoir d'avocat pour l'instant mais avoir l'intention d'en consulter un éventuellement.
Or, la Couronne s'objecte à sa remise en liberté de sorte qu'il devra se soumettre à une enquête sur caution s'il veut reprendre sa liberté durant les procédures judiciaires.
Interrogé à ce sujet, Turner a renoncé au délai de trois jours. De toute évidence, il ne semble pas pressé de reprendre sa liberté puisqu'il a demandé que son dossier soit reporté dans deux semaines soit le 28 avril.
Il a avoué avoir des causes pendantes au Nouveau-Brunswick notamment. Il n'a pas d'adresse connue.
Rappelons que le suspect avait pu être épinglé en moins de quatre minutes mardi après avoir commis un vol qualifié.
Il s'était présenté vers 9 h 54 au comptoir de la banque et aurait menacé la commis en exigeant de lui remettre le contenu de la caisse.
Il avait ensuite quitté les lieux avec une somme d'argent indéterminée.
Il était à bord d'un véhicule provenant des provinces maritimes. Grâce à la collaboration d'un témoin de la scène et au positionnement stratégique des policiers, il avait été intercepté quelques mètres plus loin sur l'autoroute 40 en direction est.