Voie de fait dans un bar en 2018: le Hells Clermont Carrier est acquitté

SHAWINIGAN — Clermont Carrier, cet individu considéré comme un membre en règle des Hells Angels, a finalement été acquitté de l’accusation de voie de fait portée contre lui en lien avec une bagarre survenue dans un bar de Shawinigan en 2018.

Par contre, le coaccusé, Steven Collard, considéré comme un prospect de l’organisation criminelle, a pour sa part plaidé coupable à l’accusation de voie de fait causant des lésions portée par procédure sommaire et non plus sur acte criminel, et ce, toujours dans le cadre de ce même événement. Sa sentence sera rendue le 18 septembre.

Clermont Carrier
Steven Collard

Rappelons que le 30 septembre 2018, lors d’une soirée bien arrosée, une bagarre était survenue au bar Le Relais des boys. Le plaignant dans cette affaire se serait rendu derrière le bar pour discuter avec la serveuse.

Or, Clermont Carrier lui aurait demandé de quitter l’arrière du bar mais celui-ci aurait refusé. Il y aurait ensuite eu une altercation entre les hommes. Steven Collard est ensuite intervenu en assénant un coup de bouteille au visage de la victime, lui infligeant des lésions ayant nécessité des points de suture.

Dans la mêlée, la serveuse aurait aussi été rudoyée par une autre femme, proche de Clermont Carrier. Cette dernière a écopé d’une amende.

Au départ, c’est une accusation de voies de fait causant des lésions qui avait été portée contre Clermont Carrier mais elle avait été réduite à voie de fait simple au terme d’une enquête préliminaire.

Lors du retour de la cause vendredi dernier au palais de justice de Shawinigan, la procureure de la Couronne Me Audrey-Anne Boily a finalement annoncé ne pas avoir de preuve suffisante à offrir contre le client de Me Michel Lebrun, d’où le verdict d’acquittement.